AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
MESSAGES : 33
MY FACE : Jamie Campbell Bower
CRÉDITS : green arrow


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Nerissa/Kandrakar/Others
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Sam 7 Sep - 23:12

oh too bad you were sleeping, not my bad at all

San Francisco me manquait, c’était stupide, car mon appartement ressemblait beaucoup à celui que je partageais avec Tara ici même. J’espérais tout simplement que nous n’allions pas rester éternellement dans cette ville, que les problèmes que nous rencontrions en ce moment seraient vite réglés. Mais je crois que je me mettais les doigts dans l’œil en espérant rentrer rapidement à San Francisco. Ainsi, j’avais trouvé un boulot qui me permettait de payer ma part de loyer. Un poste de barman dans une boîte de nuit plutôt huppée, c’était bon pour un début, je crois qu’ils avaient aimé mon franc parlé et surtout, j’étais rapide et je faisais du bon travail. La clientèle semblait m’apprécier – et j’appréciais énormément la présence de décolleté plongeant qu’on dirigeait devant mes yeux dans l’espoir d’avoir un verre sans attendre. Malheureusement pour elles, même un beau décolleté ne me faisait pas flanché dans ma tâche. Il était environs quatre heure du matin, mon service touchait à sa fin et a vrai dire, tout ce que je voulais, c’était me jeter dans mon lit. J’essayais de ne pas montrer ma fatigue et rester amical. Une blonde se penchait vers moi, elle essayait d’entamer la discussion avec moi, cependant, la musique couvrait sa voix, je me devais de me pencher pour écouter ce qu’elle me disait. Elle commençait à me raconter sa vie, a vrai dire, je la laissais parler, faisant mon travail en même temps, me concentrant afin de ne pas dépasser la dose autorisée par mon patron. Mais soudain, la blonde attrapait ma main, apparemment, elle était flattée par le fait que je l’avais écoutée – j’étais incapable de vous dire de quoi elle me parlait cinq minutes plus tôt. Et alors, elle glissait un bout de papier dans ma main et partait, me lançant un regard aguicheur. Lorsque je regardais, je vis ses coordonnées, me demandant de l’appeler. Je soupirais et ne prit même pas la peine de prendre le numéro, le mettant directement à la poubelle. Je n’en avais rien à faire, elle n’était même pas jolie. Mon service touchait à sa fin. Mes oreilles sifflaient à force d’avoir entendu la musique pendant toute la soirée. L’immeuble n’avait aucun ascenseur, c’est ainsi que je me retrouvais à devoir monter les cinq étages. Je chantonnais, me donnant un peu de courage, me répétant que mon lit m’attendait là-haut. Mes yeux se fermaient presque tout seul. J’atteignais enfin le cinquième étage et passait difficilement la clé dans la serrure, ma vue se brouillant à cause de la fatigue. J’ouvrais la porte, passait ma main dans mes cheveux. Je ne prenais même pas la peine d’allumer la lumière, trop la flemme, trop fatigué pour ça. Je pris la direction de ma chambre, or, je ne me rendais pas compte que j’étais allé trop loin dans ce minuscule couloir et entrait dans la chambre de Tara, persuadé que c’était la mienne. Je retirais mes vêtements et me glissait dans mon lit. Lorsque soudain, je sentais une forme à côté de moi. Je grognais, persuadé que ce n’était qu’un coussin, je touchais, attend, une épaule ? « Woh ! » Je sursautais « Tara tu fais quoi dans mon lit là ? Je t’ai déjà dit que j’aurais préféré que tu sois déjà complètement nue pour ça ». Qu’est ce que j’avais faux, mais ça, je ne le savais pas encore.
bohemian psychedelic

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


I wrap my hands around your neck so tight with love. A thousand times I've tempted fate. A thousand times I've played this game. A thousand times that I have said today.
30STM. UP IN THE AIR © PUMPKIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 52
MY FACE : lily collins
MULTILINKS : je me soigne, ne me tentez pas :3
CRÉDITS : inconnu ( ava )


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Kandrakar
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Dim 8 Sep - 18:46


oh too bad you were sleeping, not my bad at all

Tarys





Je déteste ce boulot. Je déteste ce boulot. JE LE DETESTE, pigé ? Non mais qui a eu l'idée de m'embaucher comme femme de chambre, il me faut trois heures pour faire un lit parfait, et en plus ma partenaire est.. hum mexicaine.. ou espagnole bref elle parle très mal l'anglais et moi j'arrive pas à communiquer avec elle Mon niveau de langue en espagnol est très limité. Hola, que tal.. estupendo.. si señor.. hasta la vista.. ciao. à non ciao c'est italien.. bref. du coup je passe plus de temps à lui expliquer qu'à faire et on n'avance pas et c'est totalement la mierdias.. a ça c'est de l'espagnol pour le coup. Elle sait le dire.. moi je prend.. Bref je déteste, j'ai envie d'être renvoyer et de trouver un autre truc, je suis morte quand j'arrive.. je dois me lever plus que tôt.. Et bosser toute la journée. Merde ! Je déteste cette ville, je veux retourner chez mes parents à SF, on était largement mieux et en plus je ne devrais pas partager d'appartement avec Emrys.. Je rentre du boulot.. il est pas si tard que ça.. je mange rapido un pot de compote à la pêche devant un film qui passe sur une des pauvres chaînes qu'on capte sans le satellite. Je m'endors à moitié devant.. Je vais prendre une douche finalement pour être prête demain.. il doit même pas être 23h.. demain c'est samedi, je ne bosse pas le week end mais j'avoue que là, je suis tellement lessivée que je pense que demain c'est vendredi.. au taquet pour aller bosser.. Je couche et je m'endors profondément dans les minutes qui suivent.. Je commence aussi à cauchemarder.. Je me réveille une première fois en sursaut, vers 1heure du mat.. Je me lève boire, parfois je regrette Emrys.. parce que juste savoir qu'il est là me rassure.. je suis toute seule là.. Je me recouche et me rendors.. mon rêve reste totalement glauque, j'ai l'impression d'être limite dans un film de Tarantino.. du sang.. des morts.. Natural born killer ce n'est rien à coté. Puis je sens un truc à coté de moi, une voix, je me réveille en sursaut.. je reconnais à temps avant de tout faire exploser dans ma chambre la voix d'Emrys et son humour à deux balles.. Le sacré réveil me donne une migraine.. Je soupire.. m'affalant à nouveau dans mes draps. " Sérieux ferme là et dors où tu veux, je suis en culotte soutif ça devrait te suffire.. " Je marmonne ça.. J'attend qu'il se couche.. ok j'ai honte mais ce rêve m'a totalement.. perturbé.. Je me colle à lui. " Tu dis un mot je te fais exploser. "



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Tara

Violent delights have a violent end
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 33
MY FACE : Jamie Campbell Bower
CRÉDITS : green arrow


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Nerissa/Kandrakar/Others
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Dim 8 Sep - 19:55

oh too bad you were sleeping, not my bad at all

A vrai dire, j’adorais mon boulot. Il fallait avouer que ce n’était pas toujours agréable d’entendre tous les soirs ces sifflements dans les oreilles dès l’instant où je me retrouvais dans le silence total, mais je finissais par m’y habituer. Ce que je n’aimais pas, c’était les clients qui te racontaient leur vie. A vrai dire, je manifestais un faux intérêt afin de ne pas les vexer – et surtout, ne pas les faire fuir, ce serait moi qui me ferais remonter les bretelles par mon patron. Alors j’essayais de ne pas être désagréable, mais le pire dans tout cela, c’est que cette blonde me donnait son numéro. Genre elle a cru que je faisais psychologue à domicile. Elle rêvait, surtout que je ne pouvais pas tellement ramener des femmes à l’appartement étant donné que je partageais celui-ci avec Tara. Bon, après tout, je crois que ce serait une bonne idée pour l’énerver un peu. C’était mon passe-temps favoris, on pouvait passer nos journées à nous bagarrer, j’adorais sa tête lorsqu’elle s’énervait contre moi, c’était plutôt drôle à voir. Je me préparais afin de rentrer, il était plus de quatre heures du matin et nous vivions dans un des quartiers les plus chauds, surtout pendant la nuit, il était fort déconseillé de s’y aventurer, mais j’étais bien obligé si je voulais rentrer chez moi et dormir. De plus, c’était l’appartement le moins cher que nous avions trouvé. J’étais si fatigué que mes yeux semblaient se fermer tout seul, je manquais presque de rater la serrure afin d’ouvrir la porte et je ne pris même pas la peine d’allumer la lumière. Alors j’avançais à l’aveugle et entrait dans ce que je pensais être ma chambre. Je retirais mes vêtements afin de ne rester qu’en boxer et m’affalait dans ce que je pensais être mon lit. J’étais prêt à m’endormir lorsque soudain, je sentais une forme à côté de moi, une épaule, des hanches. Je sursautais, demandant à Tara ce qu’elle faisait dans mon lit – car j’étais toujours persuadé que j’étais dans ma chambre. Mais surtout, je ne pouvais m’empêcher de faire une blague obscène. Elle marmonnait et se rallongeait en me demandant de me terre et de dormir où j’en avais envie. J’étais trop fatigué pour bouger, alors je restais là. Je marmonnais, endormi « Hum, de toute façon je ne vois rien alors bon ». Et soudain, elle se collait contre moi, j’allais faire une remarque, mais elle me menaçait bien avant. Je savais que cette menace n’était pas en l’air, alors je la laissais faire et m’endormait. Je crois que mon rêve était plutôt agréable, je ne m’en souvenais pas tellement, mais je sentais quelque chose contre moi, quelque chose d’agréable, alors je la serrais. Je me réveillais doucement, j’étais bien comme ça. Mais j’entrouvrais les yeux, ah tiens, je serrais Tara dans mes bras, si bien que nos corps étaient entièrement collés. Je refermais les yeux. Attend deux minutes… Quoi ?! J’ouvrais entièrement les yeux. Si on nous regardait d’un œil extérieur, on aurait pu voir un couple. Alors, je me rendais compte qu’en effet, hier soir, je me suis trompé de chambre, je m’étais incrusté dans le lit de Tara. Mais après mûre réflexion, je crois que j’avais bien le droit de profiter non ? Je me fendais d’un petit sourire et me recollait contre elle, fermant les yeux pour me rendormir.
bohemian psychedelic

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


I wrap my hands around your neck so tight with love. A thousand times I've tempted fate. A thousand times I've played this game. A thousand times that I have said today.
30STM. UP IN THE AIR © PUMPKIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 52
MY FACE : lily collins
MULTILINKS : je me soigne, ne me tentez pas :3
CRÉDITS : inconnu ( ava )


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Kandrakar
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Dim 8 Sep - 20:48


oh too bad you were sleeping, not my bad at all

Tarys







Je me fais profondément chier les soirs comme ça où on ne fait rien, où il n'y a rien à faire. Je me retrouve régulièrement seule à l'appart' le soir parce que Emrys a son boulot et qu'il bosse généralement de nuit. Je n'ai d'ailleurs jamais mis les pieds dans l'endroit où il bosse, je pourrais, il faudrait que je le fasse, ça pourrait être drôle de l'emmerder pendant son service, de le voir sérieux.. quoique je n'aimerais pas qu'on le drague sous mon nez, c'est bon, il a pas besoin de copine, il a assez à faire et je dois avouer que je n'aimerais pas en rencontrer une.. parce que je n'aimerais pas déjà qu'il la ramène à l'appartement.. et de deux j'aimerais pas qu'il ne passe moins de temps avec moi, ok, on est très et peut-être trop,souvent ensemble.. mais quand même, je n'aimerais pas du tout. Bref on passe, Emrys n'est pas toujours un sujet de conversation intéressant .. il peut être lourd, pire que lourd, d'ailleurs je suis sûre qu'il trouvera pas de copine s'il est aussi lourd que ça avec les filles qu'avec moi. J'espère quand même être une exception.. j'aimerais pas qu'il fasse la même chose avec d'autre quand même.. bref.. du coup ma soirée se résume à manger.. une compote de pêche, j'adore ça.. j'en raffole.. j'en mangerais des pots et des pots par jour.. devant la télé, devant un vieux téléfilm digne de notre pays.. je reste blasée devant.. je pars me coucher par fatigue. Je m'endors mais je cauchemarde pas mal.. et puis l'arrivée de Emrys me perturbe sérieusement.. qu'est ce qu'il fout.. dans ma chambre .. je lui somme de se taire.. pour qu'il se couche ici ou ailleurs je m'en fous.. enfaîte j'aimerais ici..au moins il est là.. je ne cauchemarde plus. Je finis par me caler contre lui, le menaçant de le faire exploser s'il fait une réflexion.. juste que je suis un peu perturbée là.. Je m'endors comme ça.. bien.. Je ne me réveille que le matin.. je pense qu'il est assez tard.. je suis fatiguée. Je le sens contre moi.. cette fois c'est lui qui s'est recollé à moi.. il est allongé dans mon dos et me serre contre lui. Je sens un truc alors.. Je le pousse assez vivement. " OH tu bandes, dégage ! t'es dégueulasse ! c'est vraiment un truc de mec ça ! merde ! " Je me recouche plus loin dans le lit.. " non mais je rêve.. " Puis d'un coup je sursaute. " Merde, je suis à la bourre ! " Je suis en panique totalement, je passe sur Emrys en sous vêtement.. Et d'un coup.. je vois sur mon portable quand j'ai voulu voir l'heure.. le jour.. samedi.. " PUTAIN ! c'est samedi.. " Je me recouche, grimpant encore sur Emrys mais je m'arrête sur lui. " tu bosses ce soir ? " Je roule sur le coté en soupirant.





. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Tara

Violent delights have a violent end
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 33
MY FACE : Jamie Campbell Bower
CRÉDITS : green arrow


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Nerissa/Kandrakar/Others
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Dim 8 Sep - 22:22

oh too bad you were sleeping, not my bad at all

A vrai dire, c’était plutôt drôle de partager un appartement avec Tara. Ce que je n’aimais pas, c’était lorsqu’elle me cherchait. Il lui arrivait de m’agacer au plus au point et dans la foulée, je me vengeais. Il m’arrivait de rentrer du boulot en faisant exprès de la réveiller, lui faire des blagues débiles, mais ce que je préférais, c’était lui casser son coup avec des garçons. Non sérieusement, je détestais ça lorsqu’un autre mec lui adressait la parole et essayait de flirter avec elle. Nous avions beau être insupportable l’un pour l’autre, il y a une chose que je ne lui avouerais jamais, c’est que je ferais tout pour elle, je serais capable de mettre ma vie en danger simplement pour sauver la sienne, je détesterais qu’il lui arrive quoi que ce soit. Elle était la plus jeune de l’équipe et le cœur en plus de cela. Lorsque je rentrais de mon boulot à l’aube, je ne me rendais pas compte que j’étais allé trop loin et je me glissais dans le lit de Tara, pensant être dans le mien, mais ce n’est que lorsque je sentais une forme à côté que je sursautais, me demandant ce que fichait Tara dans mon lit. Mais elle me demandait de me taire, me disant de dormir là où je voulais. J’étais trop fatigué pour bouger alors je restais là. Au pire, ça faisais quoi si je dormais une nuit avec elle, ce n’est pas comme si je lui demandais de coucher avec moi. Tara se collait contre moi, j’allais faire une remarque à ce propos, mais je prenais sa menace en compte, sachant très bien qu’elle était sérieuse. Alors, je m’endormais. Je ne me souviens pas de mon rêve, mais je sais que j’ai dormi comme un loir. Je sentais quelque chose contre moi, pensant que ce n’était que mon imagination, je le serrais cependant, lorsque j’ouvrais les yeux, je me rendais compte que c’était Tara que je serrais comme ça, nos corps étaient entièrement collés l’un contre l’autre et en regardant autour de moi, je me rendais enfin compte que j’avais été en tort, ce n’était pas ma chambre. J’avais encore besoin de dormir, Tara était en sous-vêtements, à vrai dire, c’était plutôt sexy, mais je ne lui dirais pas, je me contentais de profiter un peu de la situation pour me coller contre elle et m’endormir aussitôt. Mais c’était sans compter le rêve érotique qui s’ensuivait, une inconnue, mais une nuit torride. Mais alors, la voix de Tara me sortait de mon sommeil. Oh putain… Alors ça, c’était vraiment la honte. Et merde. Elle s’écartait de moi, je roulais sur le dos, essayant de penser à autre chose « Si c’était un truc de filles, ça se saurait je pense » Je me frottais les yeux, encore endormis. Bon, pense à quelque chose là, ta grand père en bikini ou je ne sais pas. Ça commençait un marché. Woh elle fou quoi là ! Elle me grimpait limite dessus, c’est bon, ce n’est même pas pour elle, qu’elle se calme. Mais enfait non, c’était simplement pour regarder l’heure de son portable. « Tara, écoute, t’es gentille j’essaie de débander là, alors arrête de me grimper dessus avec tes attributs là… Bon ils sont presque inexistants, mais quand même ». Apparemment, elle s’était trompée de jour, elle n’était pas à la bourre puisqu’on était samedi. Elle me grimpait à nouveau dessus et s’arrêtait, je la poussais légèrement pour qu’elle roule sur le côté, parce que c’était déstabilisant « Ouai, 23h jusqu’à 5h comme cette nuit » Je me frottais les yeux. Mon entrejambe semblait s’être calmé, je pouvais me lever. « Et pour info, te fais pas d’idée, ce n’était pas pour toi ». Je ramassais mes vêtements sur le sol et partais prendre une douche.
bohemian psychedelic

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


I wrap my hands around your neck so tight with love. A thousand times I've tempted fate. A thousand times I've played this game. A thousand times that I have said today.
30STM. UP IN THE AIR © PUMPKIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 52
MY FACE : lily collins
MULTILINKS : je me soigne, ne me tentez pas :3
CRÉDITS : inconnu ( ava )


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Kandrakar
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Lun 9 Sep - 7:23


oh too bad you were sleeping, not my bad at all

Tarys






Emrys. 5 lettres qui me brise tous les ovaires de la terre. Honnêtement je ne sais pas ce que j'ai pu faire pour mériter un pareil colocataire. Il semble décider à me pourrir la vie jour après jour. Il semble ne pas vouloir que je sois heureuse. Rah. Je repense à toutes les crasses qu'il a pu me faire. Comme planter un grand nombre de mes rencards. Soit il appelle à la dernière minute sous prétexte qu'il y a un soucis avec Kandrakar et quoi.. soit il déboule et dis n'importe quoi à mon sujet, ce qui fait inévitablement fuir la personne. Ok.. c'est arrivé par qu'une seule fois. Je crois qu'il veut me voir vieille fille. Et bien moi, j'ai bien l'intention maintenant de ce coté de lui rendre la pareille, je fais lui faire comprendre que je suis peut-être plus jeune mais loin d'être stupide je sais parfaitement me défendre, un jour il prendra cher et il ne comprendra même pas pourquoi. En tout cas c'est comme ça, moi je me défend. Ce n'est pas parce qu'il a un bon petit cul que je dois le laisser me pourrir la vie. Ce qui est le pire dans ma relation avec Emrys c'est que pour lui je ferais n'importe quoi. Je serais capable de le défendre toujours et encore devant des ordres de monstres de Meridian. C'est comme ça.. je n'y peux rien mais l'idée qu'il lui arrive un seul truc.. ça me fout les boules.. je rage et je fonce dans le tas. Le premier qui le touche garde à son cul. Il n'y a que moi qui est se passe droit, ok ? En tout cas monsieur se trompe de chambre cette nuit, j'avoue ne pas comprendre. je le laisse dormir, je suis trop endormie pour le virer.. d'autant plus que mon cauchemar était des plus flippants, j'en profite pour me caler contre lui le menaçant presque de mort s'il dit un mot sarcastique, non mais ! Je me rendors immédiatement, je bouge pendant la nuit mais apparemment il reste lui aussi collé à moi.. dans mon dos.. et lorsque je reprend conscience.. je sens qu.. 'il.. Non mais HO ! Je l'engueule immédiatement ! Il bande quoi ! Je suis dégoûtée sur le coup.. comment il peut bander coller à moi. Bref .. moi je me lève d'un coup après cet épisode pensant bosser mais non.. je finis par me refoutre au lit. " Mes seins peut-être petits mais ton entre jambe ne semble pas mieux lorsqu'il est au mieux de sa forme alors ta gueule ! " Il se lève et m'annonce que oui il bosse. Je souris. " Oh et bien je pourrais peut-être venir pour passer le temps.. " Je souris malicieusement, surtout pour l'emmerder pendant son service. En regardant l'heure j'ai vu qu'il était plus de 12, je me sens marmotte. " Bien sur ce n'était pas pour moi.. tu sais, je l'encaissais si tu m'aimes en secret, je serais flattée Emrys. Tous les hommes m'aiment en secret, j'ai un tas de prétendant.. normal que tu craques après tout ce temps à me voir en petite tenue.. non sérieusement je te comprend.. je craquerais pour moi aussi.. si j'étais toi.. " Je ris et je lui balance un oreiller pour le chercher encore plus. J'ai bien envie d'une bataille.. ça pourrait être drôle.





. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Tara

Violent delights have a violent end
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 33
MY FACE : Jamie Campbell Bower
CRÉDITS : green arrow


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Nerissa/Kandrakar/Others
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Lun 9 Sep - 9:44

oh too bad you were sleeping, not my bad at all

J’étais bien trop fatigué pour bouger à vrai dire, pour cette raison, je restais dormir avec Tara, disons que j’avais cette flemme incontestable de me lever du lit et changer de pièce. Cependant, la cadette se collait contre moi, c’était plutôt étrange ça, j’allais faire une remarque, mais me calmait dès l’instant qu’elle me menaçait de me faire exploser. Elle en serait capable, alors je me contentais de dormir, la laissant se coller contre moi. Mais il y a dû avoir un changement de situation dans la nuit. Je me sentais bien à vrai dire, je crois que je n’avais jamais aussi bien dormi. Cependant, lorsque j’ouvrais les yeux, il devait être huit heures du matin et alors, je me rappelais de l’endroit où j’étais, me rendant compte que j’avais été en tort hier soir, pensant être dans ma chambre alors qu’en fin de compte, je m’étais incrusté dans le lit de Rosie. Le pire dans tout cela, c’est qu’à présent, c’était moi qui étais contre elle. Je la regardais un instant, jugeant le pour et le contre de rester ici au nom et enfin, je décidais que j’avais bien le droit de profiter un peu de la situation. Alors je me serrais contre elle, m’endormant aussitôt. Mais ce dont je ne m’étais pas attendu, c’est que je fasse un rêve érotique, c’était plutôt chaud à vrai dire. Soudain, une voix me sortait de ce magnifique rêve. Tara semblait être complètement dégoutée, en effet, petit problème matinal. Je roulais sur le dos, essayant de me concentrer afin que tout cela se calme. C’était pire que gênant, mais j’essayais de ne pas le montrer. Tara s’était écartée de moi, dégoutée. Lorsque soudain, elle hurlait presque qu’elle était à la bourre. Alors que j’essayais de me calmer, elle me grimpait dessus, simplement affublée de ses sous-vêtements, cela n’aidait pas tellement. Je ne pouvais pas m’empêcher de lui en faire la remarque sur la taille de sa poitrine, c’était plus fort que moi. Mais alors, elle répliquait sur la taille de mon entre-jambe. Règle numéro un : ne jamais faire de sous-entendu sur la petite taille du pénis d’un homme. Je rétorquais « Et qu’est-ce que tu en sais de la taille ? Tu n’en as jamais touché une ». Je lui fis un petit clin d’œil, j’adorais la charrier sur le fait qu’elle soit encore vierge. Elle me demandait si je bossais, elle voulait venir « Pas question, tu feras juste chier et j’ai pas envie de me faire renvoyer ». Je me levais, désirant prendre une douche, l’informant que ce problème matinal n’était pas pour elle. Alors, elle me sortait le truc le plus hilarant de la terre. Vraiment, elle était débile de dire ça, mais c’était drôle. Soudain, elle me lançait un coussin. Je riais et le lui lançais un nouveau « Tu veux la guerre Macready ? » Je venais sur le lit afin de nous lancer dans une bataille d’oreiller qui ne semblait pas en finir « T’as vraiment les chevilles qui gonflent pour dire ça » Je riais.
bohemian psychedelic

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


I wrap my hands around your neck so tight with love. A thousand times I've tempted fate. A thousand times I've played this game. A thousand times that I have said today.
30STM. UP IN THE AIR © PUMPKIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 52
MY FACE : lily collins
MULTILINKS : je me soigne, ne me tentez pas :3
CRÉDITS : inconnu ( ava )


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Kandrakar
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Lun 9 Sep - 18:42


oh too bad you were sleeping, not my bad at all

Tarys






Ok oui je suis totalement vierge, je n'ai jamais vu le grand méchant loup et alors ? Vous croyez que j'ai le temps d'avoir un copain avec ma nouvelle condition de gardienne de la muraille ? Non mais c'est totalement n'importe quoi.. en plus Emrys ne cesse de faire fuir les prétendants que je pourrais avoir.; C'est n'importe quoi. En plus il m'en fout plein la figure sur ça.. Je fais une moue.. je n'aime pas lorsqu'il me fait des réflexions sur le faite que jamais je n'ai eu de petits amis.. enfin réellement. Je soupire. " Va te faire mettre ! moi au moi je ne baise pas tout ce qui bouge même des grosses pouffiasses hideuses.. " Je sais qu'il ne sais pas.. mais tant pis il m'a chargé, je déteste toutes les copines qu'il a pu avoir. Je rage quand même, ce qui me parait normal.. mais je lui demande s'il bosse. En tout cas s'il bosse ce soir il va avoir une sacré surprise. J'ai bien l'intention de me venger de tout ce qu'on fait ce matin. En tout cas lui ne semble pas vouloir que je vienne, je hausse un sourcil, je joue la fille faussement choquée par ses propos. " QUOI ? moi te faire chier.. je ne vois pas de quoi tu parles jamais.. mais tu m'empêcheras pas de faire ce que je veux, sache le. " Je souris malicieusement.. Je sais qu'il va me détester si je me rend sur son lieu de travail mais j'ai bien l'intention de passer toute la soirée, tout le temps de son service là bas. Alors qu'il allait prendre sa douche je décide de lui balancer mon oreiller en commençant peut-être une bataille. J'éclate de rire lorsqu'il me demande si je veux la guerre. " Tu la perdras ! " On s'éclate à se donner des coups, mon lit devient un champ de bataille.. " Pourquoi.. je te plairais pas ? C'est quoi ton genre de fille ? Une fille surfaite avec des gros seins ? Beurk pour noël je t'offrirais un barbie au pire. " Je me jette sur lui avec des oreillers et je tente de le bloquer à califourchon sur lui sachant pertinemment qu'il va m'avoir à la force.



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Tara

Violent delights have a violent end
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 33
MY FACE : Jamie Campbell Bower
CRÉDITS : green arrow


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Nerissa/Kandrakar/Others
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Lun 9 Sep - 19:47

oh too bad you were sleeping, not my bad at all

Il ne fallait pas s’y méprendre, ce n’était pas de la méchanceté entre Tara et moi. Bon, il est vrai qu’on pouvait être dur avec l’autre, s’envoyer sérieusement bouler et se dire des choses qui ne sont pas forcément gentilles, mais ce n’était pas dans le but de blesser. Enfin, pas pour ma part. Mais je n’appréciais pas tellement cette remarque à propos de la taille de mon entrejambe, c’était comme si elle frappait un grand coup dans ma fierté. Et j’avais envie qu’elle ai mal elle aussi. Je savais très bien qu’elle n’avait jamais eu de véritable relation avec un garçon, elle était vierge de toute relation sexuelle et ainsi, je ne pouvais pas m’empêcher de placer cette petite pic, rebondissant sur sa réplique à propos de la taille de mon entrejambe. Comme je m’y attendais, ça le faisais réagir. Je levais les yeux au ciel, c’était déprimant, vraiment. Elle était tombée bien bas pour cette remarque, car elle savait que j’avais meilleur goût que ça et surtout, je ne couchais pas avec tout ce qui bougeais, seulement lorsque j’en avais envie et ce n’était jamais sous son nez. Je me contentais de soupirer, refusant de me chamailler à ce sujet. Mais c’est alors qu’elle commençait à me grimper dessus, je ne comprenais pas tellement ce qu’il lui arrivait, ce n’était pas comme si elle était à moitié nue et moi aussi. Ce que je n’aimais pas, c’est que j’aimais ça et en plus, je regardais. Elle me demandait si je bossais ce soir, car elle avait bien envie de venir. Il était hors de question qu’elle vienne pendant mon service, j’étais persuadé qu’elle allait trouver toutes les excuses du monde afin de m’emmerder, hors de question. « Non bien sûr tu es un ange, tu resteras sagement au bar à me regarder bosser » je levais les yeux au ciel « Ce n’est pas un endroit pour toi ». S’il te plaît, ne viens pas, je t’en supplie. Je poussais un long soupire et me levait pour aller prendre une douche. Cependant, Tara m’attaquait avec son coussin. Je prenais cela comme une déclaration de guerre et un sourire malicieux illumina mon visage. « C’est ce que tu vas voir ». Je me lançais vers elle dans une bataille qui voulait des coups de coussins, des chatouilles, des rires. Elle se jetait sur moi, me bloquant avec des oreillers. Je fronçais les sourcils, prenant deux minutes de pause « C’est quoi cette question Tara ? » Pourquoi elle me demandait ça ? C’était quoi son problème ? « Oh je sais ! » Je me redressais, la laissant à califourchon sur moi, mon visage n’était qu’à quelques centimètre de ça « C’est parce que t’as le béguin pour moi, c’est trop mignon » Alors, je me jetais sur elle pour continuer la bataille. Je ne pouvais pas m’empêcher de la regarder, dans cette petite tenue, on aurait dit qu’on allait entamer des préliminaires pour faire l’amour. Est-ce que ça me plairait ? Elle n’était pas moche, une jolie brune, typiquement mon style de fille, mais je n’allais pas le lui avouer. « Une poupée gonflable pendant que t’y es ». Je me surprenais à laisser ma main courir le long de sa colonne vertébrale, lorsque je m’en rendais compte, je stoppais aussitôt mon geste. « Okay, t’as gagné, je déclare forfait, tu serais capable de faire exploser tes coussins juste pour gagner ».
bohemian psychedelic

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


I wrap my hands around your neck so tight with love. A thousand times I've tempted fate. A thousand times I've played this game. A thousand times that I have said today.
30STM. UP IN THE AIR © PUMPKIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 52
MY FACE : lily collins
MULTILINKS : je me soigne, ne me tentez pas :3
CRÉDITS : inconnu ( ava )


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Kandrakar
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Lun 9 Sep - 21:23


oh too bad you were sleeping, not my bad at all

Tarys






Une bagarre de polochons. Ce qu'on peut être gamin tout de même. Mais qu'est ce qu'on rit dans ce genre de moments. Il faut avouer qu'ils sont relativement rares mais on rit tellement bien lorsqu'on les met en place. En tout cas moi j'adore ce genre d'éclate. On ne se prend pas la tête, on entend juste nos rires ou gémissement.. petits cris. Ok comme je décris le truc c'est carrément ambiguë mais c'est carrément drôle. Avant ça je lui annonce que je viendrais ce soir.. il ne semble pas d'accord, je lui ai juste répondu un sourire malicieux parce que oui monsieur ce soir vous me verrez à votre bar. Et j'ai bien l'intention de pouvoir draguer, parce qu'il sera occupé et qu'il ne pourra pas ruiner mes coups. En plus je n'ai pas non pus l'intention de m'emmerde à la maison toute seule. Je pourrais appeler Shannon mais j'ai trop envie faire chier mon Emrys. Ahah j'ai hâte de voir sa tête. En tout cas la guerre est lancée. On s'amuse comme des gosses. Je tente de le chercher ou le taquiner. On s'envoie constamment des pics de toute manière. Je tente de le bloquer.. Je lui lance des pics.. je dis ça dans la continuité de ce qu'on disait.. Non .. enfin c'était pour rire.. je ne sais pas s'il m'a cru ou pas j'espère pas. " T'es con, et loin d'être mon genre.. " Je serais presque vexée qu'il me dise cela. En tout cas je tente de le casser un peu avant. " Oh tu veux une poupée carrément ? Hors budget, je suis désolée.. " Je le regarde, je le sens carrément mon dos.. je rêve ou quoi ? Je me sens frissonner. Je n'aurais qu'à me pencher pour l'embrasser.. mais je ne le ferais pas pas question, ça non. En plus je n'ai aucune raison de le faire. " Tu es un lâche, je suis déçue ! " Je lève les mains signe que je ne ferais rien. " On utilise pas nos pouvoirs et je suis plus forte que toi.. ahah.. quelle dure réalité pour toi. " Je me mord la lèvre, je ne bouge pas, j'attend de voir comment il réagit.. savoir si il déclare réellement forfait.. ou pas.



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Tara

Violent delights have a violent end
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 33
MY FACE : Jamie Campbell Bower
CRÉDITS : green arrow


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Nerissa/Kandrakar/Others
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Mar 10 Sep - 21:22

oh too bad you were sleeping, not my bad at all

Nous étions de véritables gosses. Techniquement, c’était normal vu notre âge. Mais une bataille de polochon ? Qui faisait encore cela à 22 ans et 18 ans ? Nous semblerait-il. Mais une fois la guerre lancée, je ne pouvais pas ne pas contrer, cela allait à l’encontre de toutes les fibres de mon corps. Nous nous lancions dans une guerre sans mercie, riant aux éclats. Je savais très bien que si on regardait de l’extérieur, on pouvait y voir un jeune couple qui s’amusait. Mais à vrai dire, je n’en avais rien à faire de ce qu’on pensait. Mes collègues qui savaient que j’étais en collocation avec une fille ne cessaient de me dire que ça allait mal terminer, que l’un de nous allait tomber pour l’autre. Ce n’était pas une chose qui risquait d’arriver entre Tara et moi, même si je devais avouer qu’elle était plutôt sexy dans ses sous-vêtements, jamais je ne tomberais pour elle, elle était trop jeune, vierge et surtout, vraiment emmerdante comme fille, on ne tiendrait pas cinq minutes en tant que couple. Cependant, tandis que Tara tentait de me bloquer avec ses coussins, elle me posait une question qui me désarçonnait, je n’arrivais pas à voir si elle était sérieuse ou non, c’était troublant. Alors, je me fendais d’un sourire, émettant l’hypothèse qu’elle ai le béguin pour moi. Mais je perdais mon sourire dès l’instant qu’elle formulait sa réponse. Pas son genre ? Comment ça ? « C’est le piercing c’est ça ? Ah, les filles sages… ». Je réclamais alors une poupée gonflable, j’échappais un rire et fit une moue faussement déçue « Et merde, il faudra que je me contente de ma main droite… ». Je me redressais tandis que ma main parcourait d’elle-même son dos, je savais bien que si j’avançais à peine mon visage, je pouvais l’embrasser. Mais alors, je me rendais, déclarant forfait, plaisantant sur ses pouvoirs. Mais sa remarque me fit réagir. Je pris le dessus et je posais sur elle afin de la bloquer « CONTRE ATTAQUE ! » je riais et le fis des chatouilles, elle était coincée, elle ne pouvait pas m’échapper. Puis, au bout d’un moment, je la laissais « Bon, on va arrêter, ça va commencer à m’exciter et c’est bizarre d’être excité par toi en sous-vêtement avec ta petite poitrine. C’est comme si t’aimais mon mini pénis, même si tu ne l’as jamais vu ». La franchise Emrys, la franchise te perdra, si elle ne te prend pas pour un gros pervers, t’es chanceux.
bohemian psychedelic

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


I wrap my hands around your neck so tight with love. A thousand times I've tempted fate. A thousand times I've played this game. A thousand times that I have said today.
30STM. UP IN THE AIR © PUMPKIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 52
MY FACE : lily collins
MULTILINKS : je me soigne, ne me tentez pas :3
CRÉDITS : inconnu ( ava )


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Kandrakar
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Mer 11 Sep - 20:21


oh too bad you were sleeping, not my bad at all

Tarys






Si on enlève le coté plus qu'agaçant de Emrys il pourrait physiquement être totalement mon genre, mais son caractère avec moi pourri tout, il n'est pourtant pas comme ça avec Shannon, même s'il est un peu cynique avec tout le monde, il s'acharne tout de même plus sur moi sans que je comprenne pourquoi. Je sais que ma mère me disait toujours lorsque j'étais plus petite et qu'un garçon m'embêter.. qui aime bien châtie bien.. mais bon il y a des limites et sachant qu'il ne s'empêche pas vraiment d'avoir des copines ou de flirter avec des filles, je doute qu'il puisse y avoir plus, je ne veux même pas y penser à vrai dire, je le vois comme un ami rien de plus.. Enfin c'est compliqué merde. Pourquoi je me suis lancée là dedans. En tout cas on s'amuse à s'envoyer des oreillers à se chatouiller. Cela aurait pu paraître bizarre.. lui en boxer moi en sous vêtement.. il faut avouer que ce n'est pas tous les jours qu'on le fait.. enfaîte c'est la première fois et je n'éprouve pas vraiment de gènes. Bon on vit ensemble on a plus trop de complexes ensemble. En tout cas parce que j'ai encore envie de m'amuser.. je lui promets de ne pas utiliser mes pouvoirs et alors il contre attaque et me chatouille. Je ne peux pas me débarrasser de lui sur moi.. Je ris et cris à tout va, mon dieu.. je vais mourir de rire ! C'est tout à fait horrible. Mais il finit par arrêter. Je reste médusée.. quoi ? Excitée ? Mais enfin ? " Mais ça va pas.. tu es vraiment Bwah ! N'importe quoi ! " Je soupire.. Vraiment.. Je le laisse aller se doucher.

♦♦♦

La journée passe, je me suis rendormie un moment dans la matinée pendant que Emrys se douchait.. On a glandé.. Puis après mangé le soir, il est parti. Alors ok.. là c'est mission beaugossitude. Je fouille dans mes affaires. Je sors une petite robe moulante en dentelle, j'enfile des collants fins noirs.. des bottines à talons larges.. Je m'attache les cheveux avec deux ou trois pages. Je me maquille pour me faire un peu plus vieille.. je me donne un look qui irait c'est vrai parfaitement avec celui de Emrys.. mais peu importe.  
Je me rend compte une fois dehors que je n'ai pas la moto d'Emrys pour bouger.. merde. Bon.. Bah je chope un bus. J'avance une fois arrivée dans la rue jusqu'à l'entrée et je rentre. Je souris plutôt fière d'être là. Je vois alors au bar. Je m'installe ni vu ni connu en face de lui. " Hum, je commanderais.. vous me conseillez quoi ? " Je souris malicieusement attendant sa réaction.



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Tara

Violent delights have a violent end
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 33
MY FACE : Jamie Campbell Bower
CRÉDITS : green arrow


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Nerissa/Kandrakar/Others
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Mer 11 Sep - 21:16

oh too bad you were sleeping, not my bad at all

Tara. On ne pourrait pas le croire comme ça, mais je l’aime bien, bon, il ne faut pas abuser, parfois elle m’agace, parfois j’ai envie de l’étouffer avec un coussin parce qu’elle est agaçante. Déjà à San Francisco, sans être colocataires, nous passions notre vie à nous disputer, mais la voix de la sagesse, j’ai nommé Shannon était toujours là pour calmer le jeu entre nous. Mais parfois, c’était tout bonnement impossible. Cependant, nous avions nos rares moments de complicités comme celui-ci pendant une bataille d’oreiller. Parce que bon, Tara n’était pas non plus la fille la plus insupportable de la terre, elle pouvait être sympa et puis, c’était la plus jeune de l’équipe donc on la chouchoutait un peu. Sauf que là, c’était la guerre, pas de quartier. Cela pouvait être bizarre entre des colocataires, surtout que nous étions tous les deux à moitié nu. Cependant, je déclarais au bout d’un moment, ne désirant la voir me faire exploser à cause de ses pouvoirs, mais apparement, elle ne comptait pas le faire, j’en profitais pour contre-attaquer avec des chatouilles. Et alors, je me mis à réfléchir, je bloquais Tara avec mes jambes. Je la trouvais plutôt sexy là-dedans et je commençais à me demander ce que ça ferait de coucher avec elle. J’allais trop loin dans ma réflexion là et surtout, je ne pouvais pas m’empêcher d’émettre mes pensées à haute voix. Bien sûr, ça dégoûtait Tara. Je m’écartais, sortant enfin du lit « Prude » soufflais-je avant de sortir de la chambre pour prendre ma douche. Le reste de la journée passait tranquillement, on glandait, je dormais encore un peu pour être certain de tenir la forme le soir-même et enfin, lorsque l’heure était venue, je me changeais. Le patron m’avait engagé pour mon style assez décalé alors je ne me privais pas quant au choix de vêtement. Tout de noir vêtu, je sortais ma moto et me rendait à mon lieu de travail. Pour le moment, il n’y avait personne, je prenais le temps de saluer les autres et de préparer mes affaires. Alors, les premiers clients arrivaient, j’étais souriant, à l’écoute, suivant à la lettre les conseils de mon patron. La soirée battait son plein, j’étais un peu déborder, la musique était à fond, tout le monde dansait. J’adorais cette ambiance, même si je rêvais de sauter de ce bar pour les rejoindre. Soudain, elle était là. Tout d’abord, je pensais à une blague ou un mirage, mais Tara était bien là, elle avait réussi à entrer et surtout, elle était plus sexy que jamais. Je me penchais vers elle « Pour toi ce sera un verre d’eau » lançais-je et j’étais sérieux, elle n’avait pas vingt-et-un an, je lui servais un verre d’eau et prenait d’autres commandes et lui soufflais « Je t’avais dit de ne pas venir ici, en plus t’as jupe et si courte que je penserais que ce n’est qu’un t-shirt ». Jaloux ? Possessif ? Protecteur ? Une combinaison des trois ?
bohemian psychedelic

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


I wrap my hands around your neck so tight with love. A thousand times I've tempted fate. A thousand times I've played this game. A thousand times that I have said today.
30STM. UP IN THE AIR © PUMPKIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 52
MY FACE : lily collins
MULTILINKS : je me soigne, ne me tentez pas :3
CRÉDITS : inconnu ( ava )


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Kandrakar
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Jeu 12 Sep - 12:54


oh too bad you were sleeping, not my bad at all

Tarys






Il faut avoir 21 ans aux USA pour consommer dans un bar. Moi je suis rentrée aisément sans qu'on me demande quoique se soit. Je suis plutôt convaincante quand je veux. Le videur n'a même pas sembler hésité. Je suis assez fière, je dois l'avouer. En tout cas c'est tout à faire agréable d'être ici et d'être considérée comme une adulte. Je suis ravie d'avoir eu cette idée de matin et je me demande même pourquoi je ne l'ai pas fait bien avant. Je m'installe rapidement au bar, lorsque je vois une tête blonde s'activer derrière celui ci. Je me place pile à son niveau, je prend la carte et je cherche.. Je fais part de ma réflexion à voix haute pour qu'il m'entende. Je souris malicieusement fière de moi. Je sais que lui ne sera pas aussi enchanté que cela. Il semble peu content j'avais raison de me voir, il veut me servir un verre d'eau. Je soupire.. il le fait en plus. Là.. je rage ok.. " Je n'ai pas demandé un verre d'eau.. Fais moi goûter un .. un mojito s'il te plait ! ça me tente depuis des années de goûter. " Il fait une réflexion sur ma robe trop courte. " Je t'emmerde. Ce soir je rentre avec un mec.. Tu vois ..? Je ne suis pas si prude que ça.. " Je lui fais un clin d'oeil en riant légèrement.. référence à ce matin. " Bon mon verre, tu dois pas satisfaire tous mes désirs de cliente logiquement ? " Je m'accoude sur le bar pour le regarder s'activer un peu mieux de l'autre coté. Il ne chôme pas c'est le moins que l'on puisse dire. " Au faite, faudra que je vois Shannon, j'aimerais me faire un tatouage. Je suis la seule à ne pas en avoir alors j'en veux un. " Je me tourne un peu vers la salle. Je regarde les hommes.. un me lance un regard qui veut tout dire, ok il doit bien avec 25 ans.. mais il est pas mal honnêtement. " Oh je crois que j'ai une touche avec le type là bas.. le brun.. " Je me mords la lèvre assise sur mon tabouret trop haut à me tortiller légèrement dessus attendant toujours un autre verre qu'un verre d'eau.



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Tara

Violent delights have a violent end
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 33
MY FACE : Jamie Campbell Bower
CRÉDITS : green arrow


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Nerissa/Kandrakar/Others
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Jeu 12 Sep - 19:51

oh too bad you were sleeping, not my bad at all

Croyez-moi ou non, mais j’aime mon boulot. J’ai beau envier les personnes qui pouvaient danser toute la soirée et s’amuser, j’adorais être en contact avec tout le monde. Dans ce genre d’ambiance, j’avais l’impression que le monde s’ouvrait un peu plus, même si le job était dur, il fallait être rapide, ne pas perdre son temps à raconter sa vie avec un client, j’étais constamment en demande et parfois, je n’arrivais pas à savoir où donner de la tête, car si je venais à avoir le malheur de servir une personne avant une autre déjà présente auparavant, je pouvais avoir droit au scandale et surtout me faire renvoyer. Si je me faisais renvoyer, je n’avais plus d’argent et si je n’avais plus d’argent, plus d’appartement et plus de colocation avec Tara, je nous mettrais tous les deux dans la merde et ce n’était vraiment pas ce que je voulais. Tandis que la clientèle battait son plein, je vis cette brune s’assoir en face de moi. Elle était sublime et surtout, son visage me rappelait quelqu’un. Tara ! Okay, comment avait-elle réussit à rentrer ? Lorsque je vis la taille de sa jupe, je compris tout de suite que c’était l’argument qui avait décidé les videurs. Sérieusement, elle n’avait que dix-huit ans. Je me sentais un peu trop protecteur envers elle et surtout, je ne pouvais pas imaginer le nombre de mecs qui devaient baver au loin en se demandant comment l’aborder. Elle voulait de l’alcool. A la place, je lui servais de l’eau, c’est tout ce que à quoi elle avait droit, elle n’était pas autorisée à boire de l’alcool, elle n’avait pas vingt-et-un an, je pouvais perdre mon travail si on me surprenait à servir de l’alcool au mineur et surtout, la boîte pourrait perdre sa licence. Mais mademoiselle voulait un mojito « Ou pourquoi pas un coup de pied au cul pour que tu rentres sagement à l’appart ? Ça te dit de le goûter ? » Je ne savais pas contre quoi j’étais énervé, si c’était elle ou bien moi ou bien le fait que je voyais très bien ce mec la reluquer et je n’aimais vraiment pas ça. Je lui faisais une remarque à propos de son accoutrement, je ne lui avouerais jamais qu’elle était sexy comme ça, voir carrément bandante, que si je ne la connaissais pas, je l’aurais ramenée chez moi, mais elle n’a pas besoin de savoir ça. Elle comptait ramener quelqu’un ce soir et je crois qu’une pointe de jalousie s’emparait de moi « T’as aucun respect pour moi quoi, moi quand je veux partir avec une fille, je la ramène pas à l’appart, fais pareil merde. En plus tu vas pas perdre ta jolie fleur avec un inconnu ». Jaloux. Elle s’amusait comme une folle « Je peux aussi appeler les flics » Elle savait que je ne lui ferais jamais ça, mon bluffe ne fonctionnerait pas, je le savais. On me demandait ailleurs, j’allais préparer la commande, m’activant du mieux que je pouvais. Une des blondes se penchait légèrement, me laissant voir son décolleté plongeant et me proposait de les retrouver à une after après mon service. Okay, elle avait de beaux seins, mais c’est tout. J’essayais d’être poli en la rembarrant. Je nettoyais les verres tandis que Tara lançait qu’elle voulait un tatouage, car elle était la seule de la bande à ne pas en avoir, j’arquais un sourcil « Juste pour ça ? ». Soudain, il semblerait qu’elle ait une touche, je levais les yeux vers un laideron de vingt-cinq ans. « Tu vaux mieux que ce gars, il me fait pitié et en plus, il est hideux ». Je finissais par lui donner son Mojito. Faible. « Non, mais sérieux, regarde le, il se prend pour un beau mec, je suis sûr qu’il est déjà fiancé et qu’il est là pour trouver une bonne baise d’un soir et ne jamais rien dire à sa femme ». Arrête d’être jaloux comme ça, ça ne te va pas. Je ne savais même pas ce qu’il me prenait, mais c’était toujours la même histoire dès l’instant qu’un homme approchait Tara de trop près.
bohemian psychedelic

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


I wrap my hands around your neck so tight with love. A thousand times I've tempted fate. A thousand times I've played this game. A thousand times that I have said today.
30STM. UP IN THE AIR © PUMPKIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 52
MY FACE : lily collins
MULTILINKS : je me soigne, ne me tentez pas :3
CRÉDITS : inconnu ( ava )


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Kandrakar
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Ven 13 Sep - 9:49


oh too bad you were sleeping, not my bad at all

Tarys






Pas question que je ne m'amuse pas ce soir. J'ai bien envie de rire et de profiter. Je ne le fait plus assez depuis que je passe ma vie à bosser c'est tout bonnement frustrant. Je suis sûre que j'emmerde plus qu'autre chose Emrys mais moi j'ai décidé d'aller dans ce bar où il travaille. De une pour l'observer travailler.. ok j'aime bien aussi l'emmerder, et de deux parce que je veux être autre chose qu'une jolie fille prude et maladroite, pas spécialement bien dans sa peau. Ce serait tout bonnement insupportable que je reste dans cette image toute ma vie, je peux faire des bêtises et ce soir Emrys en sera le premier témoin. Première étape y aller dans une tenue sexy, fait ! Dexuième étape réussir à boire de l'alcool pour attirer les hommes qui penseront forcément que j'ai plus de 21 ans. Bon là j'en suis encore à négocier avec Emrys qui refuse.. et qui ne veut me donner qu'un verre d'eau en faisant des réflexions débiles du ma robe trop courte. Il faut bien que je les séduise de loin avec ma tenue les hommes. Bien que je ne connaissais rien aux hommes, j'ai rarement eu de petit ami. enfaîte jamais quand on y pense.. ce qui est assez regrettable.. enfin je connais d'autres filles qui ont toujours rien fait à mon âge mais moi.. bah ça m'agace, je ne veux pas être une petite fille et je ne me considère depuis un moment plus comme tel. Je vais avoir 19 ans à la fin du moi, j'entends qu'on pense un minimum de moi que je peux être belle et sexy à la fois. Bon Emrys s'avère dur en affaire, il faut que je rentre. " Je rentrerais pas pas question ! Je peux tout faire exploser en deux secondes rappel toi.. " Je commence à bien savoir manier l'art du chantage avec lui. Mon pouvoir est toujours en cause.. Il est pratique je dois l'avouer. En tout cas je souris, je l'observe, j'insiste en espérant qu'il acceptera au bout d'un moment. " QUOI ? moi j'ai aucun respect, je le fais pendant que tu bosses ! Tu verras rien.. le croisera pas.. et c'est pas ma faute si tu ramènes personne. Tu bosses toute la nuit.. comment tu veux y arriver ! Et tu appelleras pas les flics parce que sinon il appelleront mes parents et je rappelle qu'ils pensent que je fais des études.. s'ils apprennent que c'est pas le cas.. je devrais rentrer à SF et byebye les gardiens de la muraille puisque j'ai le coeur capiche ? " Il repart servir. Je le regarde faire et je fusille du regard la blonde qui tente de le draguer rêvant de la faire exploser. Elle est moche. Il revient et je lui annonce pour mon tatouage. " Bah oui ! je ne passerais pas pour la petite fragile avec un tatouage, je serais bien vu ça se trouve.. j'hésite.. quand même.. " Je souris et je regarde les hommes.. constatant que j'ai une touche avec un homme, il est plus vieux.. 25 ans peut-être, je l'annonce à Emrys. Il commence à descendre le mec bien comme il faut.. Je souris.. oh mon mojito.. Je le prend et je le déguste à la paille lui faisant un signe de la main alors que je m'avance vers ce type. Je n'écoute même pas la fin de son discours. Je l'aborde. Il quitte ses amis pour venir me parler, on doit un verre, un deuxième qu'il m'offre et on discute simplement, je lui dis que j'ai 22 ans.. je ne veux pas qu'il parte en courant.. On danse.. Au début c'est marrant.. Puis il m'attire sur une banquette dans un petit coin de la boîte. Je me laisse faire, je lance un regard un peu paumé à Emrys, l'alcool.. ok.. trois verres maintenant.. je n'ose pas dire non.. je le dois et je me sens totalement.. saoule c'est le mot. Il commence à passer ses mains sur ma cuisse.. remonter embrasser mon coup.. Ok là je panique.. je ne veux plus.. c'était stupide. Je tente de le repousser.. mais c'est comme dans les films.. Il me cale contre le coin et continue disant de me détendre.. on ne nous voit pas.. c'est justement le problème.. on ne voit rien.. et j'ai personne donc pour m'aider.. Je tend légèrement ma main.. je fais exploser un verre, j'entends des gens sursauter puis penser qu'il est tombé.. c'était juste une idée comme ça pour réclamer de l'aide à Emrys.. Il est trop fort.. et je déteste les caresses qu'il me fait entre les jambes.. Emrys.. j'aurais voulu hurler son nom mais je suis morte de peur.. et l'alcool me rend.. impuissante.



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Tara

Violent delights have a violent end
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 33
MY FACE : Jamie Campbell Bower
CRÉDITS : green arrow


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Nerissa/Kandrakar/Others
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Ven 13 Sep - 10:52

oh too bad you were sleeping, not my bad at all

Tara avait décidé de me rendre la vie dur ce soir alors que j’étais en pleins service. Elle débarquait là, comme une fleur dans un accoutrement qui ne lui ressemblait pas. Okay, elle était sexy comme ça, je n’avais pas le droit de dire le contraire et elle faisait bien plus vieille. Vêtue ainsi, je lui donnerais vingt-deux ans. Mais je crois qu’elle ne comprenait pas ce qu’elle renvoyait à s’habiller comme ça et tous les hommes de cette boîte de nuit le remarquait bien. Cette mini robe renvoyait : je suis ouverte et je cherche un mâle pour la nuit. Je ne la connaitrais pas, je l’aurais sûrement draguée pour pouvoir la ramener dans mon lit. Mais c’était Tara, presque 19 ans, vierge, colocataire et amie de surcroit. Je ne comprenais pas ce délire. Elle était clairement venue ici pour m’emmerder et je devais avouer que j’étais plutôt dur avec elle. Je la menaçais de la mettre dehors, mais bien sûr, la menace de l’explosion venait. Je fronçais les sourcils, on se chamaillait comme de véritables gamins « Et je peux foutre le feu à ton joli petit cul dans un sens non sexuel du terme ». Elle me laissait entendre qu’elle voulait ramener quelqu’un ce soir, c’était déprimant « Tu veux vraiment perdre ta virginité avec un pauvre type en manque de sexe que tu viens à peine de rencontrer ? Merde Tara, tu vaux mieux que ça ». Okay, elle avait un bon point à propos de la police. De toute façon, je ne l’aurais pas fait, c’était juste du bluffe en espérant qu’elle le prenne au sérieux et déguerpisse de cette boîte. Je poussais un long soupire, ne répondant rien à cela, je m’occupais des autres clients. Une blonde pas très jolie essayait de me draguer, je n’étais pas intéressé, proie trop facile, je l’avais déjà alors que je n’avais même pas retiré mes vêtements, elle n’en valait pas la peine. Je retournais vers Tara afin de nettoyer des verres. Elle voulait se faire un tatouage « Réfléchis-y, ne fait pas un truc que tu regretteras. C’est pas à moi qu’il faut en parler, mais à Shannon ». Il semblerait qu’elle avait une touche avec un gros laid. J’étais certain que c’était un pervers qui ne pensait qu’avec son entrejambe. Je ne manquais pas de le descendre, mais Tara semblait décidée à lui parler. Je levais les yeux au ciel, qu’elle y aille tiens, je n’en avais rien à foutre, elle faisait ce qu’elle voulait, ça la regardait. Mais je ne pouvais pas m’empêcher de les surveiller, je me sentais un peu trop protecteur envers elle et je fusillais du regard ce type. Qu’est ce qu’il avait d’attirant ? Rien du tout. Ils dansent. Putain ! Pourquoi elle me fait ça ? C’est quoi son but ? Me torturer ? J’étais tellement en colère qu’une flamme s’échappait de ma paume, je me brulais. Merde ! J’avais pris l’habitude des brûlures, mais je passais ma main sous l’eau glacée. J’aurais une cloque de plus. Soudain, j’entendais un verre exploser. Je levais les yeux, je ne voyais plus Tara. Je comprenais que c’était un signal. Elle était dans la merde. Je demandais à l’autre barmaid de s’occuper du bar deux minutes sans moi. Alors, je rejoignais les banquettes « Dégage ! » Il avait bloqué Tara dans un coin, il était carrément à fond. Je pris son épaule pour le propulser en arrière « Hé mec c’est quoi ton problème ? » me lançait-il. Je fronçais les sourcils et le poussait encore. La rage s’emparait de moi trop rapidement « Mon problème ? Elle a 18 ans, t’es un pauvre pervers qui ne remarque même pas quand une fille te dit non ». Bam, le poing partait tout seul. « Woh calme toi ! » bredouillait-il, je le pris par le col « Tu te barres d’ici ou je te jure que tu vas rentrer chez toi en ressemblant à une gueule cassée ». J’étais menaçant, je retenais les flammes, elles voulaient sortir, mais trop de mon nous regardait, je ne voulais pas attirer l’attention sur mon don. Le type allait riposter, mais je lui retenais son poing, ma main chauffait, son poing allait avoir une bonne brûlure, il grimaçait et enfin, il partait, disant que j’étais un malade mental. Bien. Je me tournais vers Tara en poussant un soupire. Oui, j’étais en colère contre elle. « Toi, tu rentres aussi, t’as fait assez de conneries pour ce soir ». Je la relevais « Putain, t’es bourrée en plus ». Je l’entrainais avec moi derrière le bar « Amanda, tu peux me couvrir une heure ? C’est ma coloc, faut que je la ramène à l'appart » ma collègue posait son regard sur Tara « Okay, dépêche-toi quand même, je ne pourrais pas te couvrir plus longtemps. Ça va aller ? » Je lui adressais un sourire « Ouai. Merci ». Je pris Tara dans mes bras « Je t’avais dit de pas venir ici en plus » Je soupirais et l’emmenais à l’extérieur.
bohemian psychedelic

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


I wrap my hands around your neck so tight with love. A thousand times I've tempted fate. A thousand times I've played this game. A thousand times that I have said today.
30STM. UP IN THE AIR © PUMPKIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 52
MY FACE : lily collins
MULTILINKS : je me soigne, ne me tentez pas :3
CRÉDITS : inconnu ( ava )


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Kandrakar
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Ven 13 Sep - 11:56


oh too bad you were sleeping, not my bad at all

Tarys






J'étais persuadée que ce serait drôle d'aller dans ce fameux bar ou Emrys bosse tous les soirs ou presque. Il m'a clairement interdit de le faire mais je n'en ai rien à faire. Je peux entrer aisément quand je veux et si je ne peux pas.. et bien.. non je peux la preuve, j'y suis et je tente d'obtenir un mojito digne de ce nom par Emrys qui ne semble pas décider à me le servir, oh mais j'ai toujours ce que je veux et là cela ne changera pas. Je veux changer, c'est une pulsion, j'y réfléchis depuis le moment où il m'a dit que j'tais une fille prude.. j'hallucine ou il a dit ça. C'est juste n'importe quoi. Je ne suis pas prude, je n'ai pas le temps d'avoir de copain.. et quand je peux en avoir il pourri mes plans. Alors c'est tout bonnement ça faute. En tout cas je lui parle et il semble critiquer tout ce que je fais. Ma tenue, mon désir de tatouage de perte de virginité et de tatouage. C'est agaçant au plus haut point, il ne peut pas m'encourager un peu. Je crois qu'il tente juste de me raisonner, mais c'est bon, je ne suis plus une gamine. J'en ai marre d'être considérée comme telle. Je soupire et je décide de ne plus écouter ce qu'il a à me dire. Non mais. Je souris légèrement et fièrement lorsque je croise le regard d'un mec plus vieux qui semble bien décider à me parler. Je pars sans entendre la fin du discours d'Emrys.. je m'en fiche, il dit toujours la même chose patati patata.. ce n'est pas mon père encore moins mon copain.. ou un truc dans ce genre. Il ne fait que me charrier à longueur de journée. Je soupire.. En tout cas je ne vais pas le laisser me dire ce que je dois faire.. je veux me faire draguer. Et j'ai une grosse touche, ça mord ça mord ce soir ! Je suis plutôt chanceuse, on parle, il me drague, on boit.. il me paye deux verres peut-être que c'est trop.. je crois oui, on danse.. je ne fais plus tellement attention à Emrys à ce moment là. Je m'amuse, lui bosse voilà chacun de son coté. Puis ce type, enfaîte je me rend compte que je ne connais même pas son nom m'attire dans un coin plus tranquille à l'abris des regard. Je me laisse faire au début puis je comprend ce qu'il veut.. Je tente de lui dire non mais il ne semble pas vouloir l'entendre comme ça. Il me dit de me détendre.. moi je ne veux pas.. je me rend compte que j'ai été stupide et que je ne peux pas faire ça pas comme ça pas dans cet endroit, je ne le connais pas.. je panique.. Je ne vois pas Emrys.. J'arrive à rien. Juste à faire exploser un verre. J'espère qu'il comprendra.. Je sens la main de l'autre type sur mon intimité certes séparée par ma culotte. Mais je déteste. Alors d'un coup je tombe au sol.. Le type est tiré en arrière et je reconnais la voix de mon colocataire. Je suis la pseudo bagarre .. et bien sur comme je l'aurais parié ce n'est pas l'inconnu qui remporte. Il se casse rapidement. Je me fais engueuler par Emrys qui me dit de dégager. Ah bah oui mais non. Je crois pas que ce soir une bonne idée. Je saoule littéralement après trois verres d'alcool pure et fort.. Je ne vois pas comment je pourrais être autrement. Il s'en rend bien vite compte. J'ose rien dire rien faire pour l'instant. Il m'entraîne vers le bar. Ouuh ça tourne. Je me tiens à lui. Je ne me sens pas très bien .. pas que j'ai envie de vomir.. Quoique.. non j'ai pas envie de vomir.. pas encore. Il parle à une femme.. Dis donc c'est qui elle.. comment elle me regarde, c'est ça meuf ? " Lâche moi, reste avec ta meuf, je veux rentrer toute seule ! " Mais il m'attrape dans ses bras et enfaîte c'est pas plus mal.. " AHHH ! c'est de la triche ! " Je m'accroche à lui. Il semble pas content. Oups. " Et moi je t'avais dit que je me trouverais un mec mais je n'ai pas fait.. on ne fait pas ce qu'on veut dans la viiiie ! " Je cale rapidement mon visage dans son cou.. je me sens bien et en sécurité avec lui comme ça. " Tu sais, je crois que je suis amoureuse d'un garçon quand même.. " Là je divague. Bon je suis loin du coma ou quoi.. mais je ne tiens plus tellement en place. Je sors tout ce que je pense. " Il m'aime pas lui. J'essaie d'attirer son attention mais il s'en fiche.. je crois qu'il aime une fille qui a les cheveux roux mais moi je trouve pas qu'il aille ensemble.. en plus elle est pas si jolie que ça.. dis je suis laide ? Pourquoi personne veut de moi ? " Ouh.. ok j'ai l'alcool mauvais.. je déprime maintenant. Je ne lui aurais jamais dis ça.. je sens que je vais regretter et avoir mal à la tête demain.. faîte que je ne me souvienne plus !





. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Tara

Violent delights have a violent end
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 33
MY FACE : Jamie Campbell Bower
CRÉDITS : green arrow


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Nerissa/Kandrakar/Others
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Ven 13 Sep - 13:19

oh too bad you were sleeping, not my bad at all

Je savais très bien qu’elle allait se mettre dans la merde d’une manière ou d’une autre. C’était Tara, lorsqu’elle avait une idée dans la tête, elle ne l’avait pas ailleurs et ça pouvait être vraiment agaçant à la longue. Elle n’avait que dix-huit ans et entrait dans une boîte comme ça, vêtue de sa robe la plus sexy dans l’espoir de perdre sa virginité avec un inconnu. Je ne voulais pas ça pour elle, elle avait beau être insupportable, elle méritait un mec qui la respecterait, qui serait doux avec elle pour sa première fois, qui la traiterait bien et qui la regarderait comme personne la regardait. Elle ne méritait pas un coup d’un soir trop bourré pour se rendre compte qu’elle était jeune et qui ne voyais en elle que l’occasion de se soulager. Elle ne semblait pas se rendre compte à quel point elle pouvait être irresponsable à ce moment même. Mais qu’elle y aille, je n’en avais rien à faire, je n’étais pas son père et encore moins son petit ami, si elle voulait gâcher sa première fois, ça la regardait, elle n’irait pas se plaindre vers moi, je l’avais prévenue, elle ne m’avait pas écouté et partait vers l’autre abruti, son verre à la main. Je détestais ça. Elle se mettait à danser avec lui comme une véritable salope. Et ce pervers kiffait ça, ils avaient vraiment besoin de prendre une chambre. Je détestais ce spectacle et par la colère, je ne contrôlais pas la flamme et me brûlait la main. Tandis que je passais ma main sous l’eau glacée, sachant parfaitement que j’aurais une cloque, j’entendais un bruit de verre cassé. Lorsque je ne voyais plus Tara, je compris aussitôt qu’elle avait besoin de moi. Je me lançais à sa recherche à travers la foule qui dansait sur une musique effrénée et alors, je les repérais. C’était répugnant. L’autre se tortillait sur elle comme un véritable chien en chaleur et sa main n’était pas à un endroit très approprié pour Tara. Je ne réfléchissais pas aux problèmes que cela allait entrainer, je tirais ce type en arrière et le poing partait malgré moi. J’aurais voulu me retenir, être fair play, le mettre simplement dehors pour l’éloigner d’elle au plus possible. Mais j’entrais dans une colère noire. Comment il osait… Ce vieux chien… Je lui brûlais son poing lorsqu’il voulait me frapper et il finit par partir. Je me tournais vers Tara, la laissait redescendre sa robe et la soulevait. Elle était bourrée en plus de ça. J’étais vraiment en colère contre elle. Elle avait aussi peu d’estime d’elle pour partir dans un coin avec un inconnu… Il fallait que je la ramène à l’appartement, alors, je l’emmenais derrière le bar où j’attrapais ma collègue, Amanda, une jolie rousse. Je me rappelle de la première fois où je l’ai rencontré, j’ai essayé de la draguer, sauf qu’elle m’avait bien rembarré en me faisant comprendre que nous n’étions pas du même bord. Mais elle a toujours été sympa avec moi, elle acceptait de me couvrir pendant une heure au cas où le boss débarquerait et enfin, elle regardait Tara, me demandant si ça allait aller. Bien sûr, Tara me demandait de la lâcher et à sa phrase, nous nous regardions avec Amanda et éclations de rire. Alors, je soulevais Tara dans mes bras, apparemment, c’était de la triche, je pouffais malgré moi et remerciait Amanda avant de sortir par l’arrière. J’étais en colère contre elle. « T’as faillis te faire violer ouai. Imagine je n’aurais pas été là hein ? Tu te rends compte de ce qu’il te serait arrivé ? Je n’en ai pas l’impression. T’es ignorante Tara ! Putain tu m’énerves là. Non, on ne fait pas ce qu’on veut dans la vie. J’aurais pu me faire renvoyer pour toi. Tu remets plus les pieds dans cette boîte compris ? » Je poussais un long soupire, ma moto était garée dans le sous-terrain. Je crois que Tara divaguait, car elle m’avouait qu’elle était amoureuse d’un garçon. J’écoutais à moitié ce qu’elle me disait. Euh… Attend… Deux secondes. Je rêve ou elle parle de moi ? Je dois sûrement rêver ouai, ce n’est pas possible. Je ne répondais pas à ça, un peu mal à l’aise. Elle avait vraiment l’alcool mauvais. Je lui posais mon casque sur la tête, l’attachant « T’es pas moche Tara. T’es même super belle et là, t’es vraiment sexy, bon un peu moins en étant carrément bourrée ». Je la faisais monter derrière moi, la suppliant de ne pas me lâcher. Nous étions à l’appart dix minutes plus tard. Je la prenais encore dans mes bras pour la faire entrer et rejoignais sa chambre, l’installant sur son lit. Je retirais ses chaussures « Ce type est peut-être pas avec la rousse tu sais, genre il s’en fou d’elle parce qu’elle est gay, je ne pense pas que ce soit sa copine ». Je posais ses chaussures sur le sol et pris son visage entre mes mains « Je pense que beaucoup de personnes te veulent, sauf que tu ne les vois pas… » Je ne sais pas ce qu’il me prenait, mais j’embrassais la commissure de ses lèvres. Je me repris aussitôt « Faut que je retourne bosser ».  
bohemian psychedelic

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


I wrap my hands around your neck so tight with love. A thousand times I've tempted fate. A thousand times I've played this game. A thousand times that I have said today.
30STM. UP IN THE AIR © PUMPKIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 52
MY FACE : lily collins
MULTILINKS : je me soigne, ne me tentez pas :3
CRÉDITS : inconnu ( ava )


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Kandrakar
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Ven 13 Sep - 17:46


oh too bad you were sleeping, not my bad at all

Tarys






Bourrée. Au moins je sais déjà que je ne tiens pas l'alcool. Oh merde je crois que ça craint.. parce que je ne pourrais pas boire autant que les autres lorsque j'aurais "légalement" le droit d'en boire. Bref.. je sais qu'en trois verres d'alcool fort je suis raide.. La preuve, je crois que je n'aurais jamais fait ce genre de chose.. je veux dire me laisser à moitié faire par un mec cent fois plus vieux que moi.. qui veut apparemment me prendre dans un coin comme ça.. alors qu'on pourrait être vu de tout le monde. Enfaîte la situation se retourne littéralement contre moi. Je l'ai surement bien mérité, c'est ce que me dira Emrys.. il m'engueulera.. pourquoi c'est totalement de lui dont j'ai besoin, je n'arriverais pas à me sortir de ce traquenard toute seule. Je lui lance un signe.. seul lui peut savoir que cela vient bel et bien de moi alors je n'ai plus qu'à attendre en espérant qu'il est vu ou entendu. Mais cela ne tarde pas. Le type vole limite.. ils veulent se battre.. mais Emrys l'en dissuade rapidement.. Je suis totalement paumée, je descend ma robe trop remontée, je suis trop mal pour pleurer et pourquoi je culpabilise déjà. J'espère que j'aurais oublié.. je ne veux pas repenser à ça.. faut pourtant pas rêver.. ce n'est pas ce moment que je vais zapper à mon avis. Emrys me porte.. je tente de m'échapper, mais c'est tricher que de me soulever comme ça si aisément. Il parle à une rousse, j'aime pas beaucoup comment ils se parlent et je l'envoie chier légèrement. Mais eux rigolent. Une fois dehors je me fais incendier. Mais j'avoue que je suis pense à autre chose et je me met à lui raconter tout ce que je ressens sans savoir pourquoi. Ok je vais vraiment mal pour dire que je suis amoureuse de lui.. c'est pas du tout vrai.. enfin.. voilà.. non. bref. Il ne répond pas il m'installe sur la moto en me donnant des consignes que j'ai bien l'intention de faire attention. Je m'accroche alors à lui.. Je souris légèrement lorsqu'il me complimente pas spécialement convaincue. Je ne saurais pas dire combien de temps on met, mais j'ai presque eu envie de dormir contre lui durant le trajet. Il me reprend dans ses bras, je me laisse faire, je commence à être épuisée. Je me laisse baladée dans ses bras. Puis je retrouve mes draps. Je me laisse faire lorsqu'il me retire mes chaussures.. Je soupire.. je l'entend me parler.. Il parle de.. ce mec.. je comprend plus trop mon esprit est totalement embrouillé. Apparemment une fille est gay, c'est pas moi ! Je me met en bonne position pour dormir.. Je le regarde s'avancer vers moi. Je lui souris légèrement. J'aimerais bien savoir moi qui me veut ça irait plus vite, avoir un détecteur à mecs bien.. Alors il dépose ses lèvres sur la commissure de mes lèvres mais là.. je crois que je suis déjà dans les bras de Morphée. Lorsque je me réveille.. ouhh.. je ne sais pas quelle heure il est.. mais je me sens mal. Il fait jour.. on est le matin.. nausée, maux de ventre.. courbatures.. Je me lève en grognant. Je titube un peu.. jusqu'à la chambre d'Emrys. Il est dans son lit.. Je le vois.. Je m'y glisse et je cale contre lui, c'est généralement ce que je fais quand je suis mal. Je sais qu'hier soir j'ai déraillé.. Je ne me souviens pas de tout, mais je sais qu'il s'est battu pour moi. Je me rend compte que j'ai toujours ma robe.. tant pis. Je ferme les yeux, ça tape dans mes tempes. " Je suis désolée.. " C'est ce que je murmure.. puis je culpabilise.. c'est un truc bien à moi, je culpabilise toujours un max. Je me relève discrètement. Je renifle.. et je me prend dans les pieds dans un truc.. PUTAIN.." MERDE ! " Aie.. Je me redresse.. je crois que je l'ai réveillé.. j'espère pas j'appréhende de lui parler.



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Tara

Violent delights have a violent end
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 33
MY FACE : Jamie Campbell Bower
CRÉDITS : green arrow


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Nerissa/Kandrakar/Others
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Ven 13 Sep - 18:59

oh too bad you were sleeping, not my bad at all

La soirée n’aurait pas pu être pire et Tara était dans un état épouvantable. Elle avait manqué de se faire violer par un pervers et j’avais très vite perdu le contrôle. Mais c’était juste quelque chose que je ne laissais pas passer, un mec qui profite de l’état d’ébriété d’une fille, ce n’était pas classe, il ne jouait pas dans les règles. Je ne disais pas que j’étais l’exemple même de l’honneur, j’étais le mec aux aventures sans lendemain, sans attache, mais les femmes étaient prévenue de cela, elles savaient à quoi s’attendre en couchant avec moi. Mais là, ce type n’était qu’un sale pervers. Je n’osais pas imaginer l’état dans lequel se serait retrouvé Tara. Elle se serait sentie sale, souillée avec un mal de crâne horrible comme ces femmes qu’on devait ramasser à la fermeture de la boîte. Heureusement pour moi, Amanda, ma collègue au bar, acceptait de me couvrir pendant une heure, elle avait bien vu l’urgence de la situation et savait que je lui revaudrais ça le jour où elle aurait besoin de moi. J’avais déjà pris quelques-uns de ses services lorsqu’elle avait quelque chose d’urgent à faire et elle prenait les miens lorsque j’avais une urgence avec les gardiens. Mon boulot de gardien devait passer avant mon boulot de barman, c’était comme ça ou l’Oracle allait me taper sur les doigts. C’est au moment où Tara vit Amanda qu’elle faisait une remarque sur le fait que la rousse était ma petite amie. Ma collègue et moi nous échangions un regard pour nous mettre à rire. Elle n’était absolument pas du même bord et surtout, elle avait une copine chez qui elle vivait. Je pris Tara pour l’emmener avec moi. Ma moto était dans le sous-terrain. Le temps d’y aller, ma colocataire semblait divaguer complètement et surtout, je crois qu’elle parlait de moi lorsqu’elle disait qu’elle était amoureuse. A ce moment même, mon cœur se mettait à battre à tout rompre, mais elle disait sûrement cela parce qu’elle était saoule et que j’ai voulu jouer au héros. Le trajet jusqu’à l’appartement ne fut pas long, je ne me fis pas prier pour la soulever dans mes bras et l’emmener jusqu’à son lit. Vu sa tête, je savais qu’elle allait s’endormir avant même que j’ai pu passer la porte pour retourner travailler. Je lui retirais ses chaussures, je ne savais pas pourquoi je lui disais toutes ces choses. Elle pouvait enfin s’allonger comme il faut pour dormir. Je ne sais pas quelle mouche m’avait piqué, mais j’embrassais la commissure de ses lèvres, lui disant que je devais retourner au boulot. Mais elle semblait déjà endormie, je me fendais d’un petit sourire, replaçant ses cheveux comme il se devait et quittait la pièce non sans lui adresser un dernier regard. Je me dépêchais de reprendre le boulot, Amanda semblait rassurée de me voir rapidement de retour « Comment elle va ? » demandait-elle, apparemment inquiète « Elle aura une bonne gueule de bois demain, mais elle s’est endormie, je pense que ça va aller ». Je m’empressais de prendre une commande jusqu’à ce qu’Amanda me sorte « Tu sais, je ne suis pas une experte dans ce genre de signes, mais je pense qu’elle t’aime bien, t’aurais vu le regard noir qu’elle m’a lancé quand elle m’a vu » je souriais « Dis pas de conneries » Je levais les yeux au ciel « Et toi aussi tu l’aimes bien » Encore plus de conneries, je pris un torchon pour lui frapper les fesses avec « Retourne au boulot va ». Le reste de la soirée se passait normalement, plus d’accrochage, je faisais la fermeture. C’est complètement vide que je me jetais dans mon lit, fatiguée et rêvant que cette soirée ne soit qu’un vulgaire souvenir. Un bruit sourd suivit d’un juron me réveillait. Je me retournais dans mon lit, les yeux mi-clos pour découvrir Tara dans ma chambre. J’étais encore vraiment fatigué « Tara, qu’est ce qu’il se passe ? » demandais-je, me demandant ce qu’était ce bruit sourd. Alors, les événements de la soirée me revenaient en mémoire « Oh, gueule de bois ? T’as des médocs dans la salle de bain ». Je m’étirais, essayant de sortir des bras de Morphée et enfin, me redressait « Tu te rappelles de tout ? » Devant son air incrédule, j’avais soudainement l’envie de me venger de tout ce qu’elle m’a fait vivre hier soir par une simple petite blague. Je pris un air surpris, presque blessé « Non sérieusement ? Tu te rappelles même pas de notre première fois ? » Je retenais un rire, amusé de ma propre blague.
bohemian psychedelic

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


I wrap my hands around your neck so tight with love. A thousand times I've tempted fate. A thousand times I've played this game. A thousand times that I have said today.
30STM. UP IN THE AIR © PUMPKIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 52
MY FACE : lily collins
MULTILINKS : je me soigne, ne me tentez pas :3
CRÉDITS : inconnu ( ava )


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Kandrakar
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Ven 13 Sep - 22:33


oh too bad you were sleeping, not my bad at all

Tarys






Aie aie aie. Oui c'est vraiment le mot que je pourrais dire. AIE. Qu'est ce que j'ai fait pour avoir la tête qui me tambourine autant. Cela fait mal.. TROP mal. Je ne sais plus trop.. J'ai les idées totalement embrouillées. Je tente d'y voir claire. Puis une fort nausée.. sans me faire vomir pour autant me rappelle que hier j'ai abusé un peu trop de ce qu'on appelle communément .. l'alcool. Merde. Je ne me souviens plus de tout.. Je crois que j'étais sérieusement mal. Juste un type.. puis Emrys l'a viré.. Il m'a ramené.. après c'est flou, je n'arrive pas à mettre des scènes sur ce que j'ai fait, peut-être que j'ai tout bonnement dormi.. mais j'ai l'impression d'oublié quelques passages. Je me sens pas du tout bien. Je veux un peu de réconfort auprès d'Emrys.. Je me glisse même dans ses draps.. Mais une fois dans son lit.. je m'excuse et je me souviens que je l'ai fait chier dans la soirée et qu'il a joué son job.. Alors je m'excuse et je me lève et je veux pour sortir de sa chambre et je tape mon pied dans un truc. Aie. Je jure un peu trop fort.. Je prie pour ne pas l'avoir réveillé mais j'entend derrière moi sa voix. Je jure dans ma tête à nouveau. Il me demande ce que j'ai.. je lui lance un regard.. style, je décède de l'intérieur.. et il comprend pour la gueule de bois. Il m'annonce que j'ai des médocs dans la salle de bain si je veux, un truc qui me soulage un peu. Il me demande si je me souviens de tout.. Honteuse je fais non de la tête.. Alors il me sort un truc.. Je reste.. mais choqué. " quoi ? Non tu plaisantes ? Tu as profité que je sois saoule ? Mais c'est dégueulasse !! " Je rage.. mais d'un coup je comprend qu'il plaisante. " Ahahah ! très drôle ok bien jouer ! vraiment ! crétin. " Je sors furieuse de sa chambre pour aller prendre des médicaments. J'ouvre l'armoire à pharmacie et je prend trois comprimés parce que c'est totalement ce qu'il va me falloir. Je passe de l'eau sur mon visage puis je quitte ma robe de la veille pour me mettre en survête et je retourne dans sa chambre. " Ok si on a couché ensemble, j'espère que tu as bien pris ton pied, parce que tu es pas prête de me retoucher, pigé ? J'étais juste venue m'excuser mais tu ne le mérites pas finalement " Je finis par retourner dans ma chambre et m'affaler dans mon lit..



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Tara

Violent delights have a violent end
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 33
MY FACE : Jamie Campbell Bower
CRÉDITS : green arrow


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Nerissa/Kandrakar/Others
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Ven 13 Sep - 23:26

oh too bad you were sleeping, not my bad at all

J’espérais vraiment passer le souvenir de cette longue soirée, ne plus me souvenir de ce type affreux qui a essayé de violer Tara et surtout, les paroles qu’elle m’avait prononcé. Je crois qu’elle avait essayé de me dire qu’elle était amoureuse de moi, sauf qu’elle était saoule, elle pouvait très bien dire n’importe quoi. Mais sur le chemin du retour, les paroles d’Amanda ne faisaient que de résonner dans ma tête, qu’elle avait vu des signes et surtout, que moi aussi j’aimais bien Tara. Oui, c’est ma colocataire, on travaille dans la même équipe depuis plusieurs années maintenant, c’est normal que j’ai de l’affection pour elle, même si je ne lui montrais pas toujours. Je montais les escaliers, exténué, mais avant de passer dans ma chambre, j’entrais discrètement dans celle de Tara, voulant m’assurer qu’elle allait bien. Je m’approchais de son lit, elle semblait dormir à point fermé, je m’accroupis, regardant son joli visage apaisé avec un sourire. Mes doigts passaient sur sa joue, caressant tendrement son visage, je replaçais une de ses mèches de cheveux. Elle était vraiment belle, je ne comprenais pas pourquoi elle n’arrivait pas à s’en rendre compte. Bon d’accord, mes vannes ne lui donnaient sûrement pas plus confiance, mais quand même. Je poussais un long soupire et embrassait doucement son front avant de retourner dans ma chambre. Je dormais debout, retirant machinalement les vêtements, je m’affalais dans mon lit, m’endormant aussitôt dans un sommeil sans rêves. Un bruit sourd me sortait de ma torpeur, j’entendais un juron sortant d’une bouche que je connaissais que trop bien. Tara était là, dans ma chambre, je me demandais ce qu’elle faisait là. Je mettais tout de même un temps avant de me sortir de mon sommeil et alors, je me redressais, lui indiquant que nous avions des médocs pour sa gueule de bois. Et alors, je me décidais de la questionner sur ses souvenirs. A vrai dire, je voulais surtout savoir si elle se rappelait m’avoir avoué plus ou moins explicitement qu’elle était amoureuse de moi. Mais devant son air hagard, elle semblait ne pas se souvenir de tout. Et alors, comme ça, jaillissait mon idée de vengeance pour lui faire payer d’avoir désobéit hier soir. Je lui faisais croire que nous avions couché ensemble. J’étais plutôt fier de ma blague à vrai dire. Elle ne marchait pas, elle courait. J’éclatais de rire. Bon, elle était vraiment en colère là. Je secouais la tête tandis que je l’entendais partir dans la salle de bain. Elle revenait comme une furie. Okay, elle croyait toujours que nous l’avions fait. Je poussais un soupire et la rejoignais dans sa chambre « T’es vraiment naïve tu sais » lançais-je en croisant les bras « On a absolument rien fait, j’ai juste voulu te faire une blague, une vengeance pour m’avoir désobéit hier soir, pour avoir voulu m’emmerder et pour avoir été complètement bourrée alors que t’as dix-huit ans. » Je poussais un soupire « Si tu veux savoir ce qu'il s'est passé, t’étais mal, je t’ai ramenée ici et t’ai mise au lit avant de retourner bosser. Quand je suis rentré, je suis juste venu voir si t’allais bien, tu dormais, je suis allé dormir dans ma chambre, mes mains sont restés dans mes poches. J’aurais jamais eu l’idée de profiter de toi alors que t’es saoule, tu me confonds avec l’autre pervers d’hier soir, là ». Je me permettais de venir m’allonger à côté d’elle et machinalement, je caressais ses cheveux « A propos de ça… Tu veux en parler ? Tu sais, je peux toujours chercher son adresse et foutre le feu à sa baraque, à sa voiture peut importe ». Je tentais de sourire pour détendre l’atmosphère.
bohemian psychedelic

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


I wrap my hands around your neck so tight with love. A thousand times I've tempted fate. A thousand times I've played this game. A thousand times that I have said today.
30STM. UP IN THE AIR © PUMPKIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 52
MY FACE : lily collins
MULTILINKS : je me soigne, ne me tentez pas :3
CRÉDITS : inconnu ( ava )


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Kandrakar
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Mar 17 Sep - 20:43


oh too bad you were sleeping, not my bad at all

Tarys






J'avoue que là.. j'ai fait fort, très fort. Je ne pensais pas que l'alcool pouvait être aussi mauvais. Mais apparemment si.. C'est bien simple j'ai que de vagues souvenirs de la soirée. Je crois que plus elle passait, moins je m'en souviens nettement. Je ne me souviens plus comment je suis rentrée c'est bien simple. Je suppose que c'est Emrys.. En tout cas moi j'ai sacrément mal à la tête.. AIE.. Du coup je me veux aller voir Emrys comme souvent lorsque je suis mal.. mais je me souviens une fois à coté de lui.. que j'ai un peu foutu la merde dans le bar où il bosse.. alors je culpabilise et je m'apprête à partir.. Mais je trébuche sur un truc et je me cogne le pied.; Je jure un peu trop fort je crois parce que je réveille Emrys. Je culpabilise d'avantage.. rah. En tout cas il comprend rapidement ma détresse et il m'indique l'endroit où sont les médocs, je note dans ma tête. Il me demande si je me souviens de la fin de soirée.. je suppose que non.. parce que je me souviens juste qu'on soit partis de son lieu de boulot. Hum.. je fais non de la tête. Et là je tombe des nues.. Il.. quoi ? Ok.. bah.. là.. je suis mal barrée, on a pas pu faire un truc ensemble. Mais.. ok il se fout de moi.. pourtant je n'en suis pas du tout sur.. Je pars dans la salle de bain pour prendre les médocs.. puis je reviens.. Je ne comprend pas.. je fulmine, il aurait pas profité de moi.. pas comme ça quand même. Et après il m'avoue qu'il me fait une blague. Je lève les yeux au ciel. Il me raconte ce que nous avons fait, enfin surtout lui parce que moi, je crois que je n'aurais pas tenu.. alors rien.. " Je le savais.. je le savais de toute manière qu'on avait rien fait.. " ou pas mais pas question de le dire.. je suis bien trop fière.. Je retourne dans ma chambre et il m'y rejoint. Je frissonne lorsqu'il caresse mes cheveux. " J'ai rien à dire sur le sujet. " Je passe mes mains sur mon visage, je finis par me caler contre lui comme une gamine.. j'espère que je ne suis pas une gamine à ses yeux. Je sens les larmes monter.. enfaîte je me rend compte que j'ai fait une grosse connerie. Je renifle légèrement. " Je suis désolée. je ne voulais pas t'embêter.. j'avais juste.. je sais pas, besoin d'attention.. " Je cache mon visage honteuse..



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Tara

Violent delights have a violent end
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 33
MY FACE : Jamie Campbell Bower
CRÉDITS : green arrow


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : Nerissa/Kandrakar/Others
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all Mer 18 Sep - 16:01

oh too bad you were sleeping, not my bad at all

Je n’aurais jamais osé faire une telle chose, profiter de son état d’ébriété pour coucher avec elle. De plus, je ne crois pas que coucher avec une fille ivre morte soit vraiment excitant, ça doit même être ennuyeux et franchement, j’aurais presque tendance à trop protéger Tara quant au fait qu’elle soit vierge. Je ne voulais pas qu’elle la jette à n’importe qui, à quelqu’un qui serait amoureux d’elle de préférence ou qui aurait au moins des sentiments pour elle. J’avais beau agir comme un véritable con avec elle, c’était une façon de lui dire « je t’apprécie, tu es importante pour moi ». Même si ce genre de choses finissait toujours en chamaillerie. Mais en tout cas, je ne me serais jamais permis de lui prendre sa virginité alors qu’elle ne serait pas consentante en temps normal. Pourtant… A la regarder, je ne crache pas sur l’idée de faire l’amour avec elle, au moins une fois, juste pour voir et pour taire ces pensées salaces qui naissaient dans mon esprit dès l’instant qu’elle se promenait en sous-vêtements. J’étais un homme avant d’être colocataire ou gardien et je n’étais pas le seul à vouloir coucher avec Tara en la croisant dans la rue. En tout cas, Tara prenait très mal ma petite blague. Elle abusait parfois. Elle partait dans sa chambre, furieuse et c’est en soupirant que je la rejoignais, lui disant exactement ce qu’il s’est passé hier soir. Elle m’avouait qu’elle savait que nous n’avions rien fait, je me fendais d’un petit sourire « En plus, avoir une partenaire bien éveillée et consentante, c’est mieux ». Alors, je me permettais de venir m’allonger à ses côtés, lui demandant gentiment si elle voulait parler de ce qu’il s’était passé hier soir avec ce pervers. Je caressais tendrement ses cheveux, lui faisant comprendre que si elle avait besoin de parler de ça, j’étais là. Je me souviendrais encore de ce visage mortifié… Il était certain que si je n’étais pas intervenu, elle se serait faite violée… Elle ne voulait rien dire, bien, elle avait le choix. Je continuais de lui caresser les cheveux et alors, elle se serrait contre moi. Je crois que mon cœur s’affolait pour une raison qui m’était inconnue. Et alors, elle pleurait. « Hé Tara… » Elle se cachait le visage, avouant qu’elle voulait simplement de l’attention. Je retirais ses mains pour la regarder, sécher ses larmes « Voyons Tara, t’as pas besoin de faire ça pour qu’on fasse attention à toi… » Ma main caressait sa joue « T’as pas besoin de ça, vraiment ». Je posais mon front contre le sien, passant ma main dans son cou « C’est bon, je ne suis plus énervé, mais ne refait plus ça, c’est pour ton bien, je ne serais pas toujours là pour te protéger des types comme lui » Je replaçais une mèche de ses cheveux « Tu mérites tellement mieux ». Oui, tellement. Je me souvenais des paroles d’Amanda qui me disait que je l’aimais bien et ensuite, des aveux de Tara pendant son état d’ébriété… Je crois que c’est toutes ces pensées qui me poussaient à poser délicatement mes lèvres sur les siennes.  
bohemian psychedelic

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


I wrap my hands around your neck so tight with love. A thousand times I've tempted fate. A thousand times I've played this game. A thousand times that I have said today.
30STM. UP IN THE AIR © PUMPKIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all

Revenir en haut Aller en bas
 

Emrys&Tara ⊱ oh too bad you were sleeping, not my bad at all

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [CF] Avis de recherche - Où est Tara?
» Emrys La carte, la coopérative de consommateurs qui révolutionne la fidélité !
» Présentation de Tara
» Inquiétude | Emrys
» Gargotte bretonne [RP] Le Tara Hydre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
we are witch ::  :: ivy lane-