AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 + take the gun and count to three (r)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MESSAGES : 145
MY FACE : barbara palvin
MULTILINKS : wyatt ☆
CRÉDITS : liloo-59, ekkinox, tumblr


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS : 0315 - Jerry Alley
★ MY SIDE : Ni l'un, ni l'autre
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: + take the gun and count to three (r) Sam 21 Sep - 11:23




 

take the gun and count to three
Cara & Alyona



« Je t'aimerai toujours Jack. » Ces mots résonnent encore dans sa tête alors qu'elle quitte la salle de cinéma. Une fois de plus, Alyona se frotte le dessous des yeux, essayant du mieux que possible d'enlever les traces de mascara qui a coulé sur ses joues pendant la séance. C'est les yeux rougis et le nez coulant qu'elle se retrouve dans les rues sombres d'Heatherfield. Quel film... Qu'elle se dit. Elle en est toute chamboulée. Et c'est surement parce qu'elle revit certains passages du film dans sa tête qu'elle ne fait pas attention qu'un petit groupe d'hommes la suit depuis quelques secondes. Ces derniers sont sortis d'un bar au moment où Alyona passait devant. Elle met plusieurs minutes à s'en rendre compte. En même temps, ils sont alcoolisés, et rigolent fort. Aly accélère le pas, resserrant son manteau. Elle les entend accélérer à leur tour. Son erreur est de tourner dans la première ruelle qui passe, pensant à un raccourci. Elle n'est qu'à quelques mètres de chez elle. Mais Alyona n'a pas le sens de l'orientation, et ce qu'elle pense être un raccourci est en réalité une impasse. Lorsqu'elle s'en rend compte, il est trop tard. Les quatre hommes fondent sur elle. « Alors ma belle, on traîne toute seule, ce soir ? » qu'un des hommes lui dit, s'approchant dangereusement. « T'as pleuré ? Ton copain t'a brisé le coeur ? » ajoute un autre. « Si tu veux, je peux te consoler cette nuit... » rétorque un troisième en éclatant de rire. Quatre contre elle. Qu'est-ce qu'Alyona peut faire !? Utiliser ses pouvoirs ? Ca serait tellement facile de se téléporter de l'autre côté de l'impasse. Mais les gardiens ne doivent dévoiler en aucun cas leurs pouvoirs aux humains lambdas. C'est la règle. Et Alyona n'est pas du genre à commettre ce genre d'impaire. Cependant, elle ne va pas se laisser faire pour autant. Et c'est avec rage qu'elle se met à griffer, mordre et taper dans tout ce qui bouge. Elle profite même d'une certaine confusion chez ses agresseurs pour faire léviter une brique et pour assommer un des hommes en lui tapant sur la tête. Les trois autres hommes s'en aperçoivent à peine. L'un d'eux finit d'ailleurs par l'immobiliser en la plaquant contre le mur. « Doucement mon chaton, ça ne sert à rien de feuler. Range donc tes griffes, tu veux ? » qu'il ajoute. Et maintenant qu'elle est immobilisée, face à trois hommes, et bien Alyona, elle ne sait plus quoi faire. Utiliser ses pouvoirs, ou pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 105
MY FACE : LAUREN COHAN.
MULTILINKS : ROBOTGIRL.
CRÉDITS : SHIYA (AVA). MYUU.BANG (CODE SIGNA). TUMBLR (GIFS).


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS : MIDGALL ST.
★ MY SIDE : KANDRAKAR.
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: + take the gun and count to three (r) Dim 22 Sep - 20:12

Avec un petit sourire, Cara enfonce la touche Play de la petite machine. De la musique résonne aussitôt dans ses oreilles via le casque qu'elle porte : une nouvelle acquisition. Depuis son arrivée sur Terre, outre le pistolet, le baladeur est son invention humaine favorite. Sa tête se balance de droite à gauche tandis qu'elle parcoure les rues de Heatherfield à une bonne allure. L'air frais du soir caresse son visage, faisant virevolter quelques mèches folles de part et d'autre de son visage. Pour un peu, elle fermerait les yeux afin de mieux profiter de cet instant de pur plaisir. Mais elle est dans un envirronnement potentiellement hostile, et les automatismes de son entrainement sont présents en permanence, sans même qu'elle le sache vraiment. C'est pour cela que tout à coup, son attention est attirée vers un coin sombre, une ruelle qu'elle n'aurait pas remarqué si un mouvement n'avait pas troublé la tranquillité de son champ de vision.
Tout en faisant quelques pas en arrière, elle décale le casque. Ses oreilles libérées, des brides de voix lui parviennent. Elle ne distingue pas le moindre des mots mais l'intonation des voix masculines ne lui plait pas tellement. Tandis qu'elle s'approche sans bruit, elle analyse la situation et comprend rapidement qu'une jeune femme est prise au piège par quatre balourds. Elle ignore encore tout des codes terriens ; cette situation pourrait être parfaitement normale sans qu'elle le sache. Mais son ouïe entrainée perçoit les émotions transmises par les sons qui s'échappent de la gorge de la jeune femme. Désormais, Numéro Deux a la scène en vue. Loin de se laisser démontée, une jolie blonde se débat entre les pattes des quatre inconnus, avant qu'une brique n'assome l'un d'eux. Cara fronce les sourcils. Ce n'est pas normal, ni naturel, ni humain. Mais les événements s'enchaînent devant ses yeux et elle abandonne la brique pour se concentrer sur ce qu'elle fait de mieux. « Hey ! » Sa voix douce résonne dans la petite ruelle. L'un des gars se retourne et affiche un sourire hilare avant de se prendre un coup de pied dans la nuque et de tomber, la face la première. Les deux autres tentent de s'enfuir ; Numéro Deux enfonce son pied dans la bedaine imposante de l'un d'eux qui tombe en arrière, à côté de l'inconnue aux pouvoirs magiques. Hébété, il lève les mains pour tenter de se protéger. Sans plus s'en soucier, la guerrière attrappe fermement le dernier laron et lui fait faire un tour sur lui-même, faisant même craquer les os de son bras gauche avant de le stopper, coincé entre son coude et sa cuisse. Elle le fixe dans les yeux. « Fiche la paix aux demoiselles. » D'un coup de poing contrôlé, elle l'assome à son tour. Le gros chouine dans son coin, suppliant qu'on l'épargne, mais la brune n'y prend pas garde. Elle se tourne vers la Gardienne – elle en est sure, c'est une Gardienne, probablement de l'air, à moins que la lévitation ne soit son pouvoir secondaire – et lui sourit en penchant la tête sur le côté. « Ca va, tu n'as rien ? »
bombshell & liloo_59

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



« new soul came to this strange world »
NUMÉRO DEUX ▬ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 145
MY FACE : barbara palvin
MULTILINKS : wyatt ☆
CRÉDITS : liloo-59, ekkinox, tumblr


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS : 0315 - Jerry Alley
★ MY SIDE : Ni l'un, ni l'autre
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: + take the gun and count to three (r) Lun 23 Sep - 14:45




 

take the gun and count to three
Cara & Alyona



Petit à petit, Alyona panique. Malgré qu’elle ait pris l’habitude de sa vie de gardienne, des combats nombreux,  elle commence à craindre pour sa vie. Alyona se souvient de ses débuts, elle était paniquée. Le développement de ses pouvoirs, le fait d’être un groupe soudé, ça l’avait aidé à prendre confiance en elle, à croire en elle. C’était comme dans les films, ils étaient des supers-héros, ils se croyaient immortels. Jusqu’à cette fameuse nuit, où la gardienne du cœur avait péri. De cet instant Alyona avait déchanté. Une claque pour la ramener à la réalité. On n’est pas dans un jeu vidéo, on n’est pas immortel. On n’est pas pour autant de simples humains, mais nos pouvoirs ne peuvent pas nous empêcher de mourir quelque soit les attaques. Depuis la mort de Solveig, Alyona a l’impression d’être revenue au point de départ, comme au tout début. Et les trois hommes devant elle ne font qu’accentuer cette impression. Avec ses pouvoirs, Alyona se sent forte. Elle pourrait les envoyer à dix mètres au dessus du sol, ou se téléporter à l’autre bout de la rue. Facilement. Mais elle s’est promis de ne pas utiliser ses pouvoirs devant des humains ignorants. La Muraille, les Gardiens, tout ça doivent rester secret. Alors, face à ces trois balourds, elle n’est qu’un chaton sans défense. Impuissante. Vulnérable. Ses mains commencent à trembler, elle perd son sang-froid. Mais elle ne veut pas le laisser paraitre, car si ces hommes le sentent, ils en profiteront à coup sûr. Alors elle redresse la tête, et les foudroie du regard. Ca, elle sait bien le faire. « Hey ! » Une voix féminine, qui la fait sursauter. Alyona ne l’a pas entendu venir, tellement qu’elle est préoccupée. Elle tourne la tête, pile au moment où la femme envoie valser le premier homme. S’ensuit dans les secondes qui suivent la pire raclée qu’elle ait vu de sa vie. Les trois hommes sont balayés en deux temps trois mouvements. Cette femme est incroyable. « Fiche la paix aux demoiselles. » qu’elle intimide à un de ses agresseur en lui cassant surement le bras. Ils détalent tous comme des lavettes. Aly est soulagée, et elle sent les larmes lui monter aux yeux. « Ca va, tu n’as rien ? » que la femme lui demande, une fois qu’elles ne sont plus que toutes les deux. Aly se contente de faire un signe négatif de la tête, sentant que si elle ajoute quoi que ce soit, elle va fondre en larmes. Le contre coup, le stress qui cherche à s’évacuer. Elle enfouie son visage entre ses mains, fermant les yeux. C’est fini, c’est fini, ils sont partis, qu’elle se répète en boucle. Ces hommes n’ont aucune ressemblance avec les scorpions géants, et autres créatures de Meridian qu’elle a l’habitude de combattre. Ils sont humains, comme elle. Et c’est peut-être ce constat qui est le plus traumatisant. Après quelques minutes, Alyona reprend contenance. « Merci d’être intervenue. » qu’elle lui répond, avec un petit sourire. « Après la raclée qu’ils viennent de subir, je ne pense pas qu’ils recommencent de sitôt. » qu’elle ajoute, contente de ce constat. « Je m’appelle Alyona. » Elle se sent redevable envers la jeune femme, et ressent le besoin de savoir qui elle est.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 105
MY FACE : LAUREN COHAN.
MULTILINKS : ROBOTGIRL.
CRÉDITS : SHIYA (AVA). MYUU.BANG (CODE SIGNA). TUMBLR (GIFS).


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS : MIDGALL ST.
★ MY SIDE : KANDRAKAR.
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: + take the gun and count to three (r) Mar 24 Sep - 9:56

Son cerveau analyse les données à la vitesse de l'éclair et son corps y répond presqu'instinctivement. Malgré elle, un sourire apparaît sur ses lèvres. Elle aime combattre, et elle aime encore plus voir les mines dépités des gars qui l'affrontent et qu'elle vaint. Ils font généralement deux fois sa taille et n'imagine pas un instant son efficacité. Ses yeux verts s'illuminent de plaisir, elle sent l'adrénaline courir dans son sang, jusqu'à exploser dans son cerveau. Probablement mieux qu'un orgasme. Mais bientôt les balourds de la ruelle abandonnent et s'enfuient, tirant le plus mal en point qui a du mal à mettre un pied devant l'autre. Cara les suit du regard un court instant avant de se retourner vers la jeune inconnue pour lui demander si elle va bien.
Elle est tremblante et a les larmes aux yeux. La Métamondienne s'approche d'elle, hésitante, mais finalement son instinct prend le dessus et elle entoure de ses bras musclés la frêle créature. « Ca va, ça va. C'est fini. » Elle la bercerait presque, mais se retient, légèrement mal à l'aise. Elle a peur que son geste soit mal pris. Finalement, la Gardienne reprend contenance et la remercie. Numéro Deux se contente de sourire en fixant ce regard bleu mouillé. Elle se recule d'un pas, sans oter sa main de l'épaule de la jeune fille, qui se présente. [clolor=plum]« Moi c'est Cara ! »[/color] lance-t-elle en réponse d'un air enjoué. Elle est bien plus à l'aise dans ce domaine-là. Elle n'aime pas voir de gens tristes. Sa main glisse sur le bras d'Alyona et attrape ses doigts. Elle avance vers la sortie de la ruelle en la tirant derrière elle. « On marche ? » A vrai dire, la question est purement rhétorique, étant donné qu'elle n'est pas prête à recevoir un refus. Si elle refuse, elle la jettera sur son épaule comme une vulgaire sac à patates en riant aux éclats et la trimballerait ainsi jusqu'à ce qu'elle accepte la balade.
Le visage de la guerrière a repris son éternelle expression de joie enfantine, de contentement suprême. Il faut qu'elles parlent. Mais avant d'entrer dans le vif du sujet, Cara veut lui faire oublier ce qu'elle vient de vivre et qui l'a visiblement secouée.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



« new soul came to this strange world »
NUMÉRO DEUX ▬ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 145
MY FACE : barbara palvin
MULTILINKS : wyatt ☆
CRÉDITS : liloo-59, ekkinox, tumblr


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS : 0315 - Jerry Alley
★ MY SIDE : Ni l'un, ni l'autre
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: + take the gun and count to three (r) Mar 24 Sep - 11:23




 

take the gun and count to three
Cara & Alyona



Bien qu'avec un peu de maladresse, la jeune femme prend Alyona dans ses bras. Cette dernière n'est pas réticente, au contraire, et enfouie sa tête entre ses épaules.  Ça fait longtemps qu'on a pas eu un geste affectif envers elle. Ça lui a manqué. Depuis qu'elle a quitté les autres gardiens, il y a six mois, elle a passé sa vie en solitaire, préférant le silence plutôt que les conversations pesantes. Mais la solitude, Alyona déteste ça. Et c'est sans doute ce manque flagrant d'affection qui la pousse en rester dans les bras de cette inconnue, qui lui a sans doute éviter de passer un bien mauvais quart d'heure. « Ça va, ça va. C'est fini. » qu'elle lui murmure doucement au creux de l'oreille. Son parfum, la douceur de sa peau... Tout ça ont un effet apaisant sur elle. Son souffle se calme, son rythme cardiaque arrête de faire des embardés. Elle se stabilise. Et la jeune femme lâche peu à peu son emprise sur Aly, qui se redresse et qui regarde autour d'elle, passant rapidement ses doigts sous ses yeux pour enlever les traces de mascara dégouliné. « Moi c'est Cara ! » C'est joli, Cara, qu'elle se dit. Ça fait gentille, mignon. Rien à voir avec la tigresse qui est apparue devant ses yeux, mais tout à fait adéquate à la jeune femme qui lui fait face à présent : grand sourire, regard pétillant, plein de tendresse et de malice. La main de Cara glisse dans la sienne, à la manière d'une fillette accompagnant son amie. Alyona sourit, amusée par ce comportement. Mais elle ne bronche pas, et garde le contact chaud entre ses doigts. « On marche ? » qu'elle lui demande. Et malgré sa question, sa voix montre une pointe d'inquisition. Derrière ce visage souriant et plein de bonté se cache en réalité une femme intransigeante, connaissant les stratégies de combat sur le bout des ongles. Cara, c'est une femme dangereuse. Souple avec les personnes qu'elle apprécie, et sans pitié avec ceux qui lui veulent du mal. Fascinante. Alyona n'a pas le choix. Mais cela ne la dérange pas, vu que même si elle aurait eu le choix, elle aurait accepter. Elle acquisse, gardant son sourire. Les deux filles quittent la ruelle, pour se retrouver dans la lumière de la rue principale. L'atmosphère est déjà moins oppressante. « Où est-ce qu'on va, comme ça ? » qu'elle la questionne. Alyona ne connait pas assez bien la géographie de la ville pour savoir exactement ce qu'il y a à proximité. Mais elle se laisse guider sans poser de problèmes, alternant de regarder les boutiques fermées, et Cara.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 105
MY FACE : LAUREN COHAN.
MULTILINKS : ROBOTGIRL.
CRÉDITS : SHIYA (AVA). MYUU.BANG (CODE SIGNA). TUMBLR (GIFS).


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS : MIDGALL ST.
★ MY SIDE : KANDRAKAR.
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: + take the gun and count to three (r) Ven 4 Oct - 12:06

Les grands yeux bleus d'Alyona la fixent, et Cara détourne vite la tête. Elle-même aime beaucoup regarder les gens, détailler leurs traits, observer les reflets de la lumière sur leur peau ; mais ce regard doux lui donne l'impression d'être un livre grand ouvert, une grotte fouillée par mille projecteurs inquisiteurs. Elle se sent mise à nu sous ce regard ardent. Alors elle l'évite et tire la demoiselle derrière elle en reprenant contenance. Elle s'accroche aux cinq petits doigts tandis qu'elle sent, posés sur sa nuque, les deux iris bleutés. Ce contact chaux et gentil la rassure. La Gardienne la suit sans problème, posant une simple question. Qui met malgré tout la guerrière dans le plus grand embarras !
Elle se stoppe net au milieu de la grande rue qu'elles arpentent désormais. La ruelle sordide est loin derrière et le souvenir s'en éloigne aussi petit à petit. Cara se tient face à Alyona, regardant fixement son joli visage sans le voir. Elle a le regard dans le vide parce qu'elle réfléchit, et que ce n'est pas ce qu'elle fait de mieux. Il lui faut beaucoup de concentration pour réfléchir. Elle n'a jamais été très douée pour les énigmes, les devinettes et les calculs de mathématique. Vous me direz, là, ça n'a pas grand chose à voir, mais elle a prit l'habitude de s'arrêter pour réfléchir dès qu'elle est face à un problème, aussi futile soit-il. Finalement, ses pupilles se focalisent à nouveau sur sa compagne et un sourire illumine son visage. « Il y a deux cours d'eau pas loin, la mer et la rivière. A toi d'choisir ! » Numéro Deux n'aime pas tellement prendre de décision, non plus. Ca lui donne l'impression de trop réfléchir. Après, elle a mal au crâne parce qu'elle est persuadée d'avoir mis son cerveau en surchauffe. Elle préfère la spontanéité, le plaisir. Se laisser contrôler par ses sensations. Se laisser contrôler par l'adrénaline qui parcourt ses veines. Se laisser contrôler par les caresses du vent et la chaleur du soleil. Alors avoir prit une demi-décision en donnant un choix réduit à deux possibilités, elle trouve ça beaucoup, déjà.
Elle reprend donc la marche, ayant repris la main de la Russe dans la sienne. « La mer, c'est carrément tout droit, là. Enfin, je crois, j'suis pas là depuis hyper longtemps donc... Et puis la Tamise c'est à notre droite, mais aussi un peu devant, donc tu as jusqu'à... » Elle montre du doigt un croisement, trois rues plus loin : « là-bas, pour te décider ! » Elle lui sourit, contente d'elle. Elle connait plutôt bien ce quartier désormais, et elle est presque certaine de ne pas se tromper, ce qui la rend très fière d'elle.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



« new soul came to this strange world »
NUMÉRO DEUX ▬ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: + take the gun and count to three (r)

Revenir en haut Aller en bas
 

+ take the gun and count to three (r)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
we are witch ::  :: red leaves street-