AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 tout ce que j'ai pu écrire, je l'ai puisé à l'encre de tes yeux + (cornélia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MESSAGES : 59
MY FACE : blake lively.
MULTILINKS : no.
CRÉDITS : introdust.


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : kandrakar, wesh.
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: tout ce que j'ai pu écrire, je l'ai puisé à l'encre de tes yeux + (cornélia) Ven 30 Aoû - 22:28





cornélia wendy, hale
vite je tombe comme un oiseau voleur, touché là en plein coeur.

NOM ☇ Elle porte le nom de Hale, un patronyme bien connu au sein de la ville pour être celui d'une famille d'influence, présente dans la haute société d'Heatherfield. PRÉNOMS ☇ Sa mère lui a donné le prénom de Cornélia, sans référence particulière mais juste car elle a toujours adoré ce prénom, se disant depuis son adolescence que sa fille se nommerait ainsi. Son second prénom en revanche, possède une signification plus particulière : Wendy. Car c'est un conte qu'elle appréciât beaucoup elle qu'elle a ainsi beaucoup lu à Cornélia quand elle était petite. ÂGE ☇ La jolie blonde est âgée de vingt-quatre ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE ☇ Elle est née le 10 mai à Heatherfield ou elle a toujours vécu. MÉTIER ☇ Cornélia est pour le moment encore étudiante, dans le domaine de la chirurgie, avec le soin de potentiellement se spécialiser en pédiatrie. POUVOIRS ☇ Cornélia maîtrise l'élément terre, ce qui lui confère le pouvoir de générer des fissures, de commander les végétaux ainsi que les mouvements de la terre - par exemple en créeant des fissures - ainsi que de soigner les blessures. NATIONALITÉ ☇ Elle est Américaine. ORIENTATION SEXUELLE ☇ La demoiselle aime les hommes. STATUT ☇ Célibataire depuis le départ de Peter Cook, avec qui elle sortait depuis longtemps, pour la Floride. Depuis la jolie blonde a eu quelques aventures mais reste une célibataire endurcie, trop effrayée à l'idée de souffrir à nouveau en s'attachant à quelqu'un. QUALITÉS ☇ Cornélia est une jeune fille que l'ont peut qualifier de travailleuse, en effet malgré le fait qu'elle soit née dans la haute société d'Heatherfield, elle a toujours été élevée dans l'optique que rien n'arrivait sans travail. Jeune femme mature et intègre, elle sait qu'on a rien sans rien. Ainsi on peut dire que Cornélia est déterminée, quand elle a quelque chose en tête, elle y va à fond et gare à quiconque se met en travers de son chemin, c'est une qualité qu'elle a hautement développé durant ses années de patinage en compétition. Très observatrice, elle met du temps à accorder sa confiance, préférant attendre d'analyser la personne, une manière de se protéger quelque part. DÉFAUTS ☇ Une chose est sûre, la belle blonde possède un caractère bien trempé ! Méfiante, elle peine à s'attacher de peur d'en souffrir, avoir sa confiance prends du temps. Pragmatique et un brin cartésienne, elle réfléchi toujours ses décisions qu'elle ne prends jamais à la légère, quitte à parfois agir contre ses sentiments. Un brin moqueuse et sarcastique, Cornélia peut paraître un peu froide et méchante, mais qu'importe, elle est comme ça. Colérique, c'est une jeune fille qui s’énerve très facilement, avec très peu de patience. Elle se montre souvent exigeante voire perfectionniste, et cela autant avec elle même qu'avec les autres. PÊCHÉ MIGNON ☇ La demoiselle aime par dessus tout la mode, et faire du shopping est pour elle un moyen de se détendre sans quoi elle ne se voit pas vivre. CRÉDITS ☇ tumblr.
anecdote n°1, Cornélia a fait de longues années de patinage artistique, à un niveau très haut. Elle adorait ça et était très compétitrice, elle a par ailleurs eu quelques disputes avec sa mère qui jugeait qu'à force de vouloir trop en faire, Cornélia avait tendance à prendre des risques inconsidérés. anecdote n°2, Quand elle est seule chez elle, Cornélia adore lire de vieux romans en écoutant des chansons d'amour. anecdote n°3, Elle a une petite Fée Clochette accrochée à ses clefs, petit clin d'oeil au conte qui a bercé son enfance et qui lui a inspiré son second prénom. anecdote n°4, Elle possède un chat, une femelle à la longue fourrure grise qu'elle à nommée Joséphine, en souvenir de Napoléon, le chat qu'elle possédait quand elle était adolescente. anecdote n°5, Cornélia est en admiration devant les icônes d'autrefois telles qu'Audrey Hepburn, Marilyn Monroe ou encore Marlene Dietrich, elles sont pour elle l'incarnation de la femme libérée et de la féminité et possède ainsi plusieurs tableaux à leur effigie chez elle. anecdote n°6, Travailleuse, Cornélia a toujours été une élève brillante et assidue, faisant son maximum pour avoir les meilleures notes possibles. Les élèves faignants et peu travailleurs ont toujours eu le don de l'agacer profondément. anecdote n°7, De temps à autres, elle aime à aller faire de longues balades à la plage où en forêt, histoire de s'évader, de se ressourcer au contact de la nature et des plantes. Son élément. anecdote n°8, Quand elle rentre chez elle, Cornélia ne peut d’empêcher d'acheter quelques fleurs à la boutique se trouvant en dessous son appartement, elle adore en avoir chez elle que ce soit dans sa chambre ou sa salle de bain. 
QUELLES SONT VOS CONDITIONS DE VIE A HEATHERFIELD ☇ Cornélia est née dans un contexte très aisé, elle n'a ainsi jamais manqué de rien et encore aujourd'hui, elle n'a pas à se plaindre. La jeune femme vit depuis maintenant deux ans dans un petit appartement non loin du centre-ville d'Heatherfield, un petit cocon situé au dessus d'un fleuriste pour lequel elle a littéralement craqué. Ce qu'elle préfère ? L'odeur des fleurs exposées au devant du magasin qu'elle peut sentir depuis son balcon. Elle y vit seule, avec Joséphine, son chat.
VOUS PLAISEZ-VOUS A HEATHERFIELD ☇ Cornélia adore la ville qui l'a vue grandir, même si elle ne le montre pas, elle est sentimentale et elle peine à s'imaginer quitter cette ville qu'elle découvre un peu plus chaque jour, tous ses souvenirs y sont rattachés, les bons comme les mauvais. Les moments les plus forts de sa vie : Ses amies, Elyon, Peter, Sa famille. Tout en Heatherfield la ramène à ces gens et à ces moments qui ont façonné sa vie.
QUE PENSEZ-VOUS DES MEURTRES ET DISPARITIONS ÉTRANGES ☇  Seul un fou n'aurait pas peur. Cornélia sait que ces meurtres et disparitions n'ont rien de naturel, et touchent même à des forces magiques dont elle pensait ne plus entendre parler. Des forces qui dépassent de loin les lois de la nature, et ça Cornélia le craint. Après tout, les années ne lui-ont elles pas appris à quel point la magie peut être redoutable ?
DEPUIS QUAND ÊTES-VOUS A HEATHERFIELD ☇ Cornélia a toujours vécu à Heatherfield car c'est là qu'elle est née et là qu'elle espère travailler et vivre pour encore longtemps, mais qui sait ce que la vie réserve.
COMMENT VIVEZ-VOUS AU QUOTIDIEN AVEC VOS POUVOIRS ☇ Au début ce fut difficile, joindre la vie d'adolescente, les premiers amours, les cours, les parents. Tant de choses qui rendaient ce secret chaque jour plus lourd à porter. Maintenant cela est plus simple, l'expérience et le calme qui a duré durant quelques années aide à plus se concentrer sur sa vie. Néanmoins ses pouvoirs sont toujours présents et Cornélia ne peut s’empêcher de s'en servir de temps à autres pour s'occuper de ses fleurs ou pour soigner ses quelques égratignures.
QUE PENSEZ-VOUS DE LA PRISE DE POUVOIR DE NERISSA SUR ELYON ☇ Nerissa. Un nom que Cornélia connait bien. Celui d'une ancienne gardienne, tout comme elle. Et pourtant, une gardienne aux idées ô combien éloignées des siennes, qui a juré mort et désolation. Evidemment qu'elle a peur. Elle sait très bien que sous-estimer son ennemie serait une erreur, et si elle fera tout pour défendre Kandrakar et le Métamonde, Cornélia se rends bien compte que cela sera risqué. Et pourtant, elle n'a pas le choix. Elle ne peux laisser Nerissa prendre le pouvoir. Trop de vies en dépendent.

Spoiler:
 



Dernière édition par Cornélia Hale le Mer 4 Sep - 11:06, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 59
MY FACE : blake lively.
MULTILINKS : no.
CRÉDITS : introdust.


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : kandrakar, wesh.
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: tout ce que j'ai pu écrire, je l'ai puisé à l'encre de tes yeux + (cornélia) Ven 30 Aoû - 22:28




we fight to protect the free.
all children grow up, exept one.

somewhere only whe know ☇ Cornélia referma la porte de sa chambre d'un coup sec, peut-être plus violemment qu'elle ne l'aurait voulu. « Mamaaaaan ! Cornélia a claqué la porte ! » Jamais la voix narquoise de Lilliane ne lui avait semblé si lointaine, comme un écho lointain. A peine perceptible à tel point qu'elle n'entendit même pas sa mère l'apostropher depuis la pièce voisine. Trop de questions fourmillaient dans son esprit. Cornélia resta un instant debout au centre de la pièce, le souffle court, saccadé. Non, ça ne pouvait pas être vrai. Impossible. D'un geste presque mécanique, l'adolescente laissa tomber son sac sur le sol avant de se diriger d'un pas raide vers la porte de verre qui donnait sur un petit balcon. Elle avait besoin d'air, une envie irrépressible de respirer. Oublier. Comprendre. Juste respirer. « Non. » chuchota-elle. « C'est impossible. Cette vieille femme déraille. Tout ça n'existe pas. Ce n'est pas possible. » Depuis qu'elle avait laissé les filles devant le Silver Dragon, les mots de Yan Lin résonnaient dans son esprit. Echo entremêlé de mots qui s'entrechoquaient. Cornélia, celle de la terre. Trop de choses s'étaient passés depuis hier, entre les bien étranges événements qui s'étaient déroulés durant la fête d'Halloween et ce rêve ou était apparu le médaillon que leur avait montré la grand-mère d'Hay-Lin. Trop de choses. Non, cela ne pouvait être vrai, la magie et les pouvoirs appartenaient aux contes et aux histoires pas à la réalité. Petite, elle avait cru à la magie, comme toutes les gamines aux yeux écarquilles et à l'imagination débridée s'imaginant volant au dessus du monde avec de la poussière de fée. Une enfant qui n'était plus. Une enfant qui avait grandi. Une enfant bien loin de Peter Pan. Cornélia ferma les yeux, appuyant ses deux mains sur la rambarde du balcon.Des images. Des mots. Une scène qui se jouait sans fin derrière ses paupières closes. « Ressaisis-toi Corny, c'était juste une coïncidence, il y a rien de réel la-dedans, juste les divagations d'une vieillarde. » Cornélia ouvrit les yeux, se retourna pour appuyer son dos contre le balcon avant de balayer du regard les pots fleuris qui étaient disposés tout autour d'elle. Soudain. Une image. Souvenir exacerbé d'un passé qu'elle pensait oublié, l'image d'une petite fille dans une robe rose : deux couettes blondes encadrant chacune de ses épaules. Une petite fille aux joues ruisselantes de larmes salées dont les mains serraient les feuilles desséchées d'une plante qui venait de mourir. Soudain, une lumière et une douce chaleur. Infime. Puis la plante semblait renaître, comme au premier jour de sa beauté, comme elle avait toujours été ainsi. Des émotions entrelacées : joie, surprise; incompréhension. Cornélia resta un instant à regarder les plantes, les yeux dans le vague. Non ce n'était pas possible. Et pourtant, c'était comme si les pièces du puzzle se mettaient en place. Et si c'était vrai ?

goodbye my lover ☇ Silence. Un silence lourd régnait dans l'appartement vide. Cornélia se tenait assise sur le sol, serrant dans ses mains une tasse de café brûlante, ignorant le sol dur et la chaleur contre ses doigts. Ça n'avait pas d'importance. Rien n'avait d'importance. Ni les sensations. Ni les odeurs. Rien. C'était comme les sensations l'avaient quittées, comme si elles étaient parties avec cet avion qui s'était envolé au loin, vers la Floride. Vers l’éternité. L'appartement était presque vide, une table basse, un fauteuil. Quelques moutons de poussière. Rien d'autre que le silence et le vide. Soudain, le son caractéristique d'un téléphone portable qui vibre se fit entendre, tirant Cornélia de ses pensées. La jeune femme poussa un soupir, attrapant le portable.« Allô ? » Sa voix était rauque, fatiguée. « Cornélia ? C'est Hay Lin. Je ... Taranee m'a dit que Peter est parti ce matin pour la Floride. » Elle marqua une légère pause, semblant hésiter, chercher ses mots. C'était difficile de venir une aide à une amie quand on sait que les mots ne peuvent rien contre la douleur. « Comment tu-vas ? » Cornélia ne répondit pas tout de suite. « Je vais bien. » Trois mots à peine chuchotés. « Tu sais, c'est pas si loin la Floride, il vous reste le téléphone, Skype, Internet ... C'est pas le bout du Monde rien n'empêche que vous gardiez contact ! » Comme d'habitude, la douce Hay Lin tentait de trouver les points positifs, une qualité qui avait toujours été une de celles de la jeune femme, toujours espérer, voir le bon côté. Cornélia poussa un soupir, elle n'avait jamais été ainsi, préférant s'ancrer à la dure réalité plutôt qu'aux rêves éveillés. « Oui. On pourrait. Mais ça voudrait dire avoir chaque jour ressentir le manque de l'autre, chaque jour avoir peur qu'il en regarde une autre ... Non, une relation à distance nous détruirait plus qu'autre chose, j'en suis sûre. J'ai ... » les mots moururent dans sa gorge, comme si elle peinait à les prononcer à haute voix. Comme si elle peinait à le croire. « J'ai rompu ce matin, et là je retourne chez mes parents le temps de trouver un nouvel appartement. Je ... je ne voulais pas d'une relation de toutes façon destinée à cesser. C'était mieux ainsi, pour nous deux. » « Oh Corny je suis désolée ! Je ... Tu veux qu'on passe avec les filles ? » « Non. Merci ça va aller. Je te laisse, je dois aller rendre les clés. »  « Okay. Je ... n'hésite pas si tu as besoin, surtout. » Cornélia raccrocha sans répondre. Elle n'avait besoin de personne, elle allait bien. Un instant, son regard balaya l'appartement vide qu'elle avait partagé durant huit mois avec Peter, les photos avaient été ôtées des murs, les meubles n'étaient plus. Rien qu'une pièce nue et sans histoires. Une pièce vidée de tous souvenirs. Cornélia se leva brusquement, arrangeant d'une main ses longs cheveux blonds avant de quitter la pièce. Elle allait bien. Alors dans ce cas, pourquoi les larmes ne cessaient elles pas de couler le long de ses joues ?

i don't want to miss a thing ☇ Nerissa. Un nom. Un simple nom. Et pourtant, ces quelques lettres évoquaient à elles seules la peur et la mort, la vengeance et la douleur. Émotions entrelacées d'un Monde qui pourrait s'écrouler. Comme ça. Par le désir viscéral de revanche d'une femme qui, comme elle autrefois, avait du aimer, espérer, pleurer. Une femme qui comme elle avait appris un jour qu'elle était plus que ce qu'elle pensait, détentrice d'un pouvoir qu'elle dont elle n'aurait jamais pu rêver. Une gardienne. Comme elle. Et pourtant si différente, l'esprit corrompu par une rancœur qui s'était infiltrée en elle comme un poison qui coulait dans ses veines. Une rancœur qui activait ses poumons et faisaient fonctionner ses muscles, la contrôlant corps et âme. Nerissa. La gardienne rénégate qui venait de prendre le pouvoir de force sur Meridian, chassant sa Lumière et condamnant à la nuit le peuple méridian. Nerissa. Cornélia poussa un soupir, penchée sur le petit balcon de son appartement, au dessus d'un fleuriste d'où s'échappaient les effluves capiteux et sucrés des fleurs entremêlées. Elle aimait ces odeurs qui la ramenait à son élément, l'apaisant quelque part, c'était par ailleurs la raison qui l'avait poussée à choisir cet appartement plutôt qu'un autre comme si il avait été fait pour elle. Pourtant aujourd'hui, même l'odeur des roses ne parvenait à tirer Cornélia de ses sombres pensées. Ainsi tout recommençait : La magie, les gardiennes, les pouvoirs. Comme une mélodie qui se répétait encore et toujours. Dix ans après, jamais Cornélia n'aurait imaginé endosser à nouveau ce rôle de gardienne qui dormait depuis près de dix années. Tant de choses avaient changées depuis qu'elle et les autres avaient vaincu le roi Phobos, certaines s'étaient effacées, d'autres étaient apparues. Et voilà que tout devait recommencer, les secrets, les mystères. Nerissa. La mort et la peur. Encore une fois. La jeune femme sursauta tout à coup, sentant la fourrure de sa chatte Joséphine se frotter contrer ses jambes en ronronnant. « Oui ma belle je vais te donner à manger. » murmura-elle en caressant le poil argenté d'une main distraite. Elle lança un regard vers le ciel, là ou se trouvait quelque part hors du temps, la muraille de Kandrakar. Durant toutes ces années elle qui avait tout fait pour ne plus penser à tout ça, et voilà que la magie revenait dans sa vie, comme on se réveille soudainement après un doux rêve. Comme autrefois.  




Dernière édition par Cornélia Hale le Mar 3 Sep - 16:15, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: tout ce que j'ai pu écrire, je l'ai puisé à l'encre de tes yeux + (cornélia) Ven 30 Aoû - 22:31

    PREMIÈRE BLONDE DU FORUM elephant elephant elephant elephant 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 59
MY FACE : blake lively.
MULTILINKS : no.
CRÉDITS : introdust.


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : kandrakar, wesh.
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: tout ce que j'ai pu écrire, je l'ai puisé à l'encre de tes yeux + (cornélia) Ven 30 Aoû - 22:46

Je représente fièrement le CBA. What a Face 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


à m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi et regarder le soleil qui s'en va. te parler du bon temps qu'est mort et je m'en fou, te dire que les méchants c'est pas nous, que si moi je suis barge, ce n'est que de tes yeux car ils ont l'avantage d´être deux et entendre ton rire s'envoler aussi haut que s'envolent les cris des oiseaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: tout ce que j'ai pu écrire, je l'ai puisé à l'encre de tes yeux + (cornélia) Ven 30 Aoû - 22:47

Omg, vite file-moi de la teinture...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 59
MY FACE : blake lively.
MULTILINKS : no.
CRÉDITS : introdust.


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS :
★ MY SIDE : kandrakar, wesh.
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: tout ce que j'ai pu écrire, je l'ai puisé à l'encre de tes yeux + (cornélia) Ven 30 Aoû - 22:53

What a Face What a Face What a Face 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


à m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi et regarder le soleil qui s'en va. te parler du bon temps qu'est mort et je m'en fou, te dire que les méchants c'est pas nous, que si moi je suis barge, ce n'est que de tes yeux car ils ont l'avantage d´être deux et entendre ton rire s'envoler aussi haut que s'envolent les cris des oiseaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 87
MY FACE : Julian Morris
MULTILINKS : Will ~
CRÉDITS : twisted lips & tumblr


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS : 21 st preston street
★ MY SIDE : kandrakar bitches
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: tout ce que j'ai pu écrire, je l'ai puisé à l'encre de tes yeux + (cornélia) Ven 30 Aoû - 23:40

CORNY LA PLUS BLONDE EUH BELLE I love you I love you

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

I can't remind your eyes, your face
Tomorrow is another day and you won’t have to hide away. You’ll be a Man, Boy! But for now it’s time to run, it’s time to run!  This world is not made for you Run boy, Run. Running is a victory(...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 129
MY FACE : Jane (omg) Levy
MULTILINKS : Aaron ~
CRÉDITS : lollipops + tumblr


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS : 0578 - Midgall Street
★ MY SIDE : Kandrakar for the win.
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: tout ce que j'ai pu écrire, je l'ai puisé à l'encre de tes yeux + (cornélia) Ven 6 Sep - 16:21





we are the champions !!
dansons la polka, t'es validé


J'aime Cornélia, j'aime ta fiche ma belle alors j'aime tout  j'adore la personnalité que tu as donné à Corny. Loin de la fille sainte ni-touche/superficielle que l'on trouve partout et que les gens ont d'elles. C'est vraiment top et puis ton écriture honeeey   raah, je te valide avec plaisir et j'ai hâte de te voir rp  




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

◈ like a virgin, ouh !
I'm bleeding out if the last thing that I do,is bring you down. I bleed out for you. So I bare my skin and I count my sins and I close my eyes. So I bare my skin. I'm bleeding out (...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: tout ce que j'ai pu écrire, je l'ai puisé à l'encre de tes yeux + (cornélia)

Revenir en haut Aller en bas
 

tout ce que j'ai pu écrire, je l'ai puisé à l'encre de tes yeux + (cornélia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Stop tout !!!
» Tekilah...Pandawater plus tout frais
» Le bar à salade : Ici on parle de tout
» Panda peut-t'il bttre tout les dopeuls?
» bourrinators de tout poils.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
we are witch ::  :: bureau de recensement :: fiches validées-