AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 ☆ kermite la grenouille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MESSAGES : 129
MY FACE : Jane (omg) Levy
MULTILINKS : Aaron ~
CRÉDITS : lollipops + tumblr


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS : 0578 - Midgall Street
★ MY SIDE : Kandrakar for the win.
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: ☆ kermite la grenouille Mar 3 Sep - 17:25





wilhelmina "will" vandom
baba o'riley

NOM ☇ Vandom. PRÉNOMS ☇ Wilhelmina, mais pour les gens, c'est juste Will. Plus simple, plus court. ÂGE ☇ Vingt-quatre ans. DATE DE NAISSANCE ☇ 19 janvier, juste avant minuit. MÉTIER ☇ Actuellement serveuse. Will enchaîne les petits boulots, mais elle est surtout écrivain. Elle n'ose faire lire ses écrits à personne ! POUVOIRS ☇ Pouvoir du coeur et de l'énergie originel. Pouvoir parler aux appareils électroniques, pouvoir se faire un bouclier, pouvoir être rousse NATIONALITÉ ☇ Américaine et anglaise du côté de son père. ORIENTATION SEXUELLE ☇ Bisexuel. Will a eu des relations bizarres depuis qu'elle a quitté Matt. Elle a voulu explorer de nouveaux horizons. MÉTIER ☇ Serveuse. STATUT ☇ Célibataire. QUALITÉS ☇ Intelligente, leadership, réfléchie, fidèle, rêveuse. DÉFAUTS ☇ Pessimiste, déprimée, impatiente. PÊCHÉ MIGNON ☇ Les grenouilles. Will aime les grenouilles. Wille collectionne les grenouilles (tasses grenouilles, chaussons grenouilles, réveil grenouille) CRÉDITS ☇ tumblr
ANECDOTES ☇ Will ne dit jamais son prénom complet, elle dit toujours Will et on lui a déjà dit qu'elle s'appelait William car c'était un prénom mixte ou pas mais c'est faux. ☆ elle possédait un loir pendant des années du nom de... Pas de nom, c'était le loir. Elle l'a relâché dans le parc après plusieurs années ☆ Will s'occupe souvent de son petit frère quand sa mère et son beau-père sont indisponibles ☆ Elle a déménagé tardivement, à l'âge de vingt et un an. Elle ne supportait plus que Dean déjeune dans sa tasse choco-grenouille (rires) ☆ Will a eu quelques aventures dont certaines avec des femmes, enfin une femme surtout, mais elle n'a jamais pu avoir une relation stable à cause de ses sentiments toujours présent pour Matt ☆ Elle possède une vieille machine à écrire à l'ancienne et écrit dessus plutôt que sur son ordinateur portable ☆ La rousse adore se rendre à la piscine pour nager, se vider l'esprit quand elle va mal. Plus jeune, elle pratiquait la natation, mais a arrêté ses cours après avoir quitté Matt, depuis, elle le pratique comme passion ☆ Will est bordélique de naissance, mais elle se soigne ! Oui oui. ☆ Elle a le permis de conduire, mais préfère souvent se déplacer en vélo ou dans les transports communs.
QUELLES SONT VOS CONDITIONS DE VIE A HEATHERFIELD ☇ Je suis heureuse dans ma vie de tous les jours vous savez. Enfin, je me plains pas. J'ai une chambre - petite - et des grenouilles un peu partout, alors je suis bien. Je suis en colocation avec mon amie Hay Lin, si si, la gardienne qui brasse de l'air vous savez. La seule chose que je regrette, en dehors de ma misérable vie amoureuse, c'est de ne pas pouvoir vivre de ma passion, l'écriture.
VOUS PLAISEZ-VOUS A HEATHERFIELD ☇ Si au départ, j'étais réticente à l'idée de venir m'installer ici, je ne peux plus me passer de Heatherfield ! Cette ville m'a permise de reconstruire la vie de ma mère et moi après le divorce difficile que mes parents ont eu. Et puis je l'apprécie énormément vous savez. Cette ville est belle et possède son propre charme et son identité. Je ne pourrai aujourd'hui, me voir vivre ailleurs qu'ici, vraiment.
QUE PENSEZ-VOUS DES MEURTRES ET DISPARITIONS ÉTRANGES ☇ Je sais parfaitement qui est l'auteur des meurtres et des disparitions qui frappent la ville. Nerissa et ses sbires. J'ai peur, bien sûr, car je me dis que la prochaine fois, ça sera peut-être un proche à moi. Lexie a déjà été touchée en plus. Mais quelque part, je sais que je peux et que je dois l'arrêter alors je ferai tout pour que ça soit possible.
DEPUIS QUAND ÊTES-VOUS A HEATHERFIELD ☇ Je suis arrivée à Heatherfield après le divorce de mes parents, quand j'avais quatorze ans. Je n'étais pas heureuse de quitter mon ancienne vie au départ, mais aujourd'hui, c'est l'inverse. Ce nouveau départ a changé ma vie, dans le bon sens, même si des épreuves difficiles ont été vécue, je ne regrette rien.
COMMENT VIVEZ-VOUS AU QUOTIDIEN AVEC VOS POUVOIRS ☇ Durant mon adolescence, ce fut difficile de conserver ce secret. J'étais en pleine adolescence, je devais gérer ma vie privée et les devoirs que j'avais entant que gardienne. Aujourd'hui, je me suis adaptée à tout ça, mais ce ne fut pas simple. J'ai du faire des concessions, renoncer à certaines choses pour le bien de tous.

Spoiler:
 


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

◈ like a virgin, ouh !
I'm bleeding out if the last thing that I do,is bring you down. I bleed out for you. So I bare my skin and I count my sins and I close my eyes. So I bare my skin. I'm bleeding out (...)


Dernière édition par Wilhelmina Vandom le Jeu 5 Sep - 17:31, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MESSAGES : 129
MY FACE : Jane (omg) Levy
MULTILINKS : Aaron ~
CRÉDITS : lollipops + tumblr


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS : 0578 - Midgall Street
★ MY SIDE : Kandrakar for the win.
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: ☆ kermite la grenouille Mar 3 Sep - 17:25




we fight to protect the free.
like a virgin, ouh !

LIONHEART Silencieuse, la petite fille étouffait ses sanglots cachée sous sa couette. Une énième dispute éclatait entre son père et sa mère. Leurs cris résonnaient jusqu'à la chambre de l'enfant qui n'arrivait pas à trouver le sommeil. Elle serrait fermement dans ses bras sa peluche grenouille, Kermite. Elle tremblait vivement, se mordillant la lèvre en murmurant quelques faibles mots « Je veux que ça s'arrête... Que ça s'arrête, s'il vous plaît. » souffla-t-elle doucement. A qui la petite fille s'adressait-elle ? Elle l'ignorait elle-même, mais elle voulait simplement que ça s'arrête. Elle ouvrit soudainement les yeux, sortant sa tête de la couette quand un bruit de verre cassé résonna. « Ma... Maman ? » lança-t-elle timidement en fixant la porte de sa chambre, toujours close. Aucune réponse au début. La jeune Will avait l'impression que des heures s'écoulaient avant que la porte ne s'ouvrit sur sa mère. Elle avait pleuré, ses yeux étaient gonflés et elle avait la joue rouge, vive. Susan Vandom se précipita vers sa fille qu'elle enlaça dans ses bras. Immédiatement, l'enfant se sentit rassurée. Elle essaya de maîtriser sa respiration, bien trop saccadée pour parler. D'une voix douce, Susan essaya de rassurer sa fille. « Chuuut... Ma puce, tout va bien. Tout va bien, Will. » susurra-t-elle en berçant l'enfant. Une silhouette se dessina dans l'encolure de la porte. Le père de la petite les regardait, absent du tableau. Il avait la main droite qui tremblait et n'osa pas croiser le regard de sa femme qui dit d'une voix calme, mais sévère « Sors. Pars de cette maison, Thomas. » l'homme ne répondit pas, ne protesta pas. Il se contenta d'acquiescer d'un signe de tête et quelques secondes après, on put entendre la porte d'entrée se refermer. Pour Susan Vandom, c'était le début du calvaire.

« Oh maman ! S'il te plaît ! C'est Emy, tu la connais non ? Elle organise une boum pour son anniversaire. » supplia la jeune Will du haut de ses douze ans. Elle aidait à mettre la table et voulait profiter d'être seule avec sa mère pour la convaincre. Elle savait que son père n'allait pas vouloir. « Will... C'est en semaine, je ne sais pas. » hésita Susan pour chercher ses mots. Elle connaissait sa fille comme impulsive, elle ne tenait pas à déclencher une nouvelle dispute. « Je sais maman, mais je te promets que je vais travailler à l'école ! Et si je n'y vais pas, je vais encore être être exclue... » prétexta l'enfant en soupirant. C'est vrai que depuis quelques temps, Susan refusait que sa fille ne sorte en semaine, même pour dormir chez des amies. Elle n'en parlait pas, mais Will se retrouvait exclue car elle ne partageait pas la même chose. La mère termina par abdiquer, touchée par sa fille. Elle ne voulait pas que Wilhelmina soit encore une fois, mise de côté « C'est oui. » « Oh merci maman ! » dit-elle en sautant dans les bras de sa mère. Celle-ci lâcha sans le vouloir le verre qu'elle avait à la main en enlaçant sa fille. « Oups... Attends, je ramasse. » « Non laisse, c'est bon. » répondit doucement Susan, légèrement raidie. Elle s'empressa de prendre un balai et une pelle, mais il était trop tard. La porte s'ouvrit sur Thomas Vandom. De retour du travail, il avait tout entendu. Il fronça les sourcils et s'approcha vivement. « Que se passe-t-il ? » demanda-t-il en voyant les bouts de verre. Susan ne lui accorda pas d'intérêt, elle continua à nettoyer. C'est Will qui prit la parole, fautive « C'est moi, je... » « Non. Je suis maladroite, j'ai lâché le verre. » coupa la mère. Will put apercevoir le visage de son père se durcir. Il jeta un regard glacial à sa femme avant de lui attraper le bras vivement pour l'arrêter. « Combien de fois je t'ai dis de faire plus attention !? » demanda-t-il d'un air menaçant qui glaça Susan sur place. « Will... Tu as des devoirs à finir. » le message était clair. Va dans ta chambre. Will s’exécuta, mais à peine avait-elle fermé la porte, qu'elle entendit les voix s’élever et une nouvelle dispute, commençait.


DREAM Les yeux clos, une douce mélodie berçait l'enfant. Elle n'avait pas envie d'ouvrir les yeux, non, pas du tout. Une voix résonnait dans sa tête, comme un écho lointain. Mirage ou vérité ? Elle l'ignorait, mais elle se mit à courir vers la source de la voix. Elle était cristalline, aussi douce que la caresse d'un vent chaud. Elle s'élançait dans un champ sans aucune habitation autour d'elle. Le ciel était voilé de nombreux nuages gris et le soleil était caché derrière. « Will... » murmurait l'écho. La dénommée Wilhelmina se reconnue. Elle fronça les sourcils en reprenant sa course de plus belle. Elle sentait sa gorge sèche. Les mots ne sortaient pas et désormais, elle voulait sortir de là. Le décors perdait de sa beauté. Une ombre menaçant courrait derrière elle. « Will... » continua l'écho. Plus Will s'approchait, plus la voix s'éloignait. Soudain, la terre se mise à trembler. La jeune fille perdit l'équilibre et s'écrasa à terre. Elle sentit le goût de la poussière sur ses lèvres et se redressa pour voir une fissure immense. Au fond, un trou noir, un canyon si profond qu'il était impossible d'en voir le bout. Des effluves désagréables sortaient des entrailles de la terre tandis que Will se redressa. Même en prenant plusieurs mètres d'élan, elle ne passerait pas. L'ombre s'approchait, toujours si menaçante. Que faire ? Le ciel se mit à gronder, il pleuvait d'un coup, une pluie froide qui arrachait un frisson à la jeune fille. Les gouttes courraient le long de son corps, ses cheveux humides lui collaient au visage. Son souffle était saccadé et un vent puissant la balaya vers la fissure. Non. Non... Non ! Elle ne voulait pas tomber ! Elle ignorait ce qui se trouvait au fond du gouffre. L'écho n'en était plus un. La voix semblait juste derrière lui, comme un murmure qu'on souffle à l'oreille. « Will... » Elle se retourna d'un coup, mais tout ce qu'elle vit, c'était un brasier brûlant au fond du gouffre. L'ombre n'était qu'à quelques mètres et le vent, la pluie, tout était perdu. Will perdit l'équilibre et tomba dans une longue chute. Elle regardait le ciel se noircir, elle sentait son coeur battre tellement vite qu'il allait imploser en elle. Elle tendit la main comme un dernier espoir vain « Will... » dit la voix inconnue. Eau, air, feu, terre et puis il y aura elle... « Will... » « Will !  » Will ouvrit brusquement les yeux. Elle ne tombait pas non. Elle était solidement attachée avec la ceinture du passager avant. Sa mère tourna brièvement les yeux vers elle, attentive à sa conduite. Une pluie diluvienne tombait sur la route. « Will, nous sommes enfin arrivées à Heatherfield. » lança Susan en souriant un peu. Sa fille tourna la tête vers la vitre pour voir le panneau d'entrée de la ville. Une nouvelle vie commençait après le divorce de ses parents. Une nouvelle vie dont elle n'avait pas idée des répercutions.

BROKEN « C'est terminé... Matt, c'est terminé. » répéta machinalement la jeune femme. Elle avait prise sa décision et elle était irrévocable. Elle baissa les yeux pour ne pas croiser le regard azur de l'homme qu'elle aimait. Oui, Will aimait encore Matthew Olsen, mais elle ne pouvait plus rester avec lui. Pas après tout ça. Comme il lui semblait loin, le temps où elle avait rencontré ce jeune garçon passionné de musique. Tout ça à cause d'un petit loir caractériel. Ils en avaient vu des choses. Entre les missions de Kandrakar, les éléments et la défaite de Phobos, Wilhelmina pensait enfin qu'elle allait pouvoir profiter de Matt qu'elle aimait vraiment, mais non, là aussi, le destin leur avait joué un mauvais tour. Revenue brusquement à la réalité quand Matthew l'attrapa par les épaules pour la secouer un peu, il était dépourvu et stupéfait à la fois. « Pourquoi !? Pourquoi tu me quittes Will ? » mais l'intéressée ne pouvait pas répondre. Elle se sentait soudainement submergée par une vague d'émotion impossible à maîtriser. « Will... Réponds moi. » enchaîna Matthew en posant une main sur la joue de la rousse. Il approcha soudainement son visage du sien pour chercher ses lèvres, mais Will recula. Non, elle avait rompu. « Matt ! » souffla-t-elle avant de hocher négativement la tête. « Mais pourquoi !? Après tout ce qu'on a vécu. » « Justement ! » coupa Will avant de reprendre. Oui, elle devait le dire. « J'ai aimé un garçon simple, passionné par la musique et à la tête plein de rêves qui ne se préoccupaient pas du lendemain, mais de ses amis. Où est passé ce garçon que j'aimais tant !? » Matthew semblait déconcerté. Un silence bref s'installa avant qu'il ne reprenne d'une voix plaignante « Il est toujours là... Devant toi. » mais la jeune femme hocha négativement la tête en reculant doucement. « Non... Il est mort.. Mort quand tu as accepté d'agir pour Kandrakar, mort quand tu as commencé à me mentir, mort quand tu as décidé de te perdre à toi moi-même ! » s'écria-t-elle avant de sortir du salon de chez Matthew. Elle claqua la porte et sans perdre de temps, enfourcha son vélo et pédala aussi loin que possible de chez la maison des Olsen. Will manqua de renverser un passant qui l'injura, mais elle ne pouvait pas s'arrêter. Les larmes serpentaient le long de ses joues. Elle étouffait un sanglot avant d'arriver devant son immeuble. La gardienne descendit du vélo sans prendre le temps de le ranger. Elle ne passa pas par l'ascenseur trop long. Elle grimpa les marches de l'escalier quatre par quatre, manqua de trébucher avant d'ouvrir la porte de chez elle. Sa mère était là, avec Dean dans la cuisine. « Will ? » lança Susan en passant une tête hors de la porte, mais trop tard. Sa fille était déjà dans sa chambre, enfermée à clé. Comme quand elle était petite, elle se cacha sous sa couette pour pleurer en silence. Combien de temps s'étaient-ils écoulés depuis le divorce de ses parents ? Depuis que Susan avait quitté son mari car il la frappait et qu'elle avait voulu recommencer une nouvelle vie ? Heatherfield aurait du être le témoin d'un renouveau. Will avait eu du mal à se faire à tout ceci. Elle s'était enfermée sur elle-même, avait commencé à débuter sa crise d'adolescente et à se disputer continuellement avec sa mère. Entre temps, elle était devenue gardienne de Kandrakar, elle avait eu des amies sincères, elle avait eu des pouvoirs et des aventures à lui faire retourner la tête, mais elle pouvait toujours compter sur Matt. Là, elle l'avait définitivement perdu. Son portable se mit à vibrer dans sa poche. Wilehlmina l'attrapa et regarda le nom. Cornélia. La jeune femme laissa échapper un bref soupir avant de le déposer sur sa table de chevet. Pas maintenant, désolée mais non, pas maintenant se dit-elle en fourrant sa tête sous son oreiller.

FREEDOM « Oui, bien entendu, monsieur. Bien sûr, je comprends. Merci pour tout. Oui, j'espère. » la rousse raccrocha en soupirant. Elle fronça les sourcils avant de jurer en insultant le combiné téléphonique. « Hé ho ! Miss Vandom, je n'y suis pour rien moi ! » « Oh, excuse-moi Henry, je sais. » soupira-t-elle avant de se lever. Elle jeta un coup d'oeil à son manuscrit. Elle avait terminé son tout premier roman, magique quand même ! mais même si un agent avait été intéressé pour le publier, aucune maison d'édition ne l'était. Là encore, son agent venait de l'appeler pour lui dire qu'on avait refusé son livre, l'histoire était trop enfantine. Quoi !? Qu'est ce qu'il y avait de trop gamin dans le fait que cinq filles ordinaires se retrouvent dotées de pouvoirs extraordinaires ? C'était peut-être trop classique ? Will regrettait de ne pas avoir approfondi les intrigues amoureuses. Elle aurait peut-être du faire du personnage inspiré de Irma, Leah, une femme encore plus directe que la vraie. Elle aurait même pu avoir une relation avec le personnage de Franklin et coucher ensemble dans un photomaton ? Non. Will chassa rapidement cette idée de sa tête. C'était peut-être too much. Plus enfantin, trop mature pour le coup. Will était perdu et elle en oublia de jeter un coup d'oeil à son portable. Bientôt, elle allait devoir se rendre à son travail. Elle enchaînait les petits boulots comme ça, depuis l'arrêt de ses études. C'était une période très spéciale et Will ne voyait pas le bout du tunnel malheureusement. Elle n'imaginait pas la vie adulte comme ça, elle se voyait dans un grand et bel appartement, avec Ma... Un amoureux honnête et simple, des meubles grenouilles et de l'argent, loin de ce passé catastrophique qu'elle avait eu quelques années auparavant. La porte d'entrée s'ouvrit sur Hay Lin à bout de souffle. Elle avait visiblement encore ratée le dernier bus et elle avait du courir. Un petit jogging quotidien pensa Will en voyant son amie et colocataire s'approchait dans leur petit salon. « Will, tu ne... Devineras jamais.. Ce qui est arrivé... » souffla-t-elle, épuisée et manquant d'air - un comble pour la gardienne de l'air - « Tu as de nouveau raté le bus ? » répondit la rousse. Hay Lin semblait étonnée que son amie ait trouvé ainsi. Elle fit une petite moue boudeuse avant de laisser tomber sur le divan. « Tu étais au téléphone ? » « Oui et elle m'a maltraité ! » « Le menteur ! » répliqua la rousse immédiatement. Hay Lin se leva d'un bon et attrapa son téléphone en le caressant. « Mon pauvre ! Vilaine Will ! » cette-dernière haussa un sourcil avant de rire et d'attraper son sac à main. « Bon, je dois y aller. » Hay Lin hocha la tête. Elle, elle avait besoin d'une bonne douche. Soudain, Henry le téléphone sonna. Hay Lin décrocha alors que Will enfila sa veste et un foulard pour y aller. Travailler ce soir ne lui disait rien. Elle posa sa main sur la clenche avant d'entendre son amie dire à voix haute « Tom Lair est mort !? » et ceci n'était que le prélude. Le début d'une montagne d'ennuis et de catastrophes.



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

◈ like a virgin, ouh !
I'm bleeding out if the last thing that I do,is bring you down. I bleed out for you. So I bare my skin and I count my sins and I close my eyes. So I bare my skin. I'm bleeding out (...)


Dernière édition par Wilhelmina Vandom le Mer 4 Sep - 19:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: ☆ kermite la grenouille Mer 4 Sep - 17:51

                       
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MESSAGES : 129
MY FACE : Jane (omg) Levy
MULTILINKS : Aaron ~
CRÉDITS : lollipops + tumblr


I'VE GOT A POWER
☆ ADDRESS : 0578 - Midgall Street
★ MY SIDE : Kandrakar for the win.
☆ MY BIG FAMOUS AFFINITIES :

MessageSujet: Re: ☆ kermite la grenouille Mer 4 Sep - 19:18

    
T'es une ouf     
       

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

◈ like a virgin, ouh !
I'm bleeding out if the last thing that I do,is bring you down. I bleed out for you. So I bare my skin and I count my sins and I close my eyes. So I bare my skin. I'm bleeding out (...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ☆ kermite la grenouille

Revenir en haut Aller en bas
 

☆ kermite la grenouille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Irbou l'homme grenouille
» [TM] Picardia Independenza : compte rendu d’un mange-grenouille
» Blagues de lapins : L'ours, le lapin et la grenouille
» Habitat Grenouille
» La mare à la grenouille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
we are witch ::  :: bureau de recensement :: fiches validées-